Que je me barbouille de ta mouille  

rm_cococoquin1 51M
0 posts
8/30/2006 1:21 pm
Que je me barbouille de ta mouille

Quel rafraîchissement, cette douce poésie !
Bienvenue, en cette chaude nuit d'étésie,
Qui m'aurais poussée sans celà vers l'hérésie,
À force d'un dur travail et de frénésie.

Serait-ce encore la lune qui vous chatouille ?
Ou peut-être ces milles oiseaux qui gazouillent ?
Moi, je songe à vous célébrer jusqu'à la mouille,
Afin que joues, nez et menton je me barbouille.

Le temps me manque pour ce travail achever.
Souffrez, Belle, que je vous laisse deviner
La suite comme vous voulez l'imaginer,
En attendant que jusqu'à vous de m'élever

Votre amant affamé


Become a member to create a blog