Aphrodisiaques  

rm_artifices2 61M
32 posts
6/11/2006 11:24 pm

Last Read:
6/28/2006 8:49 am

Aphrodisiaques


Aphrodisiaques (20 Consultations)




Les 21 aphrodisiaques naturels vraiment utiles

L’anis vert : c’est un tonicardiaque qui active le système
nerveux parasympathique, et accélère les sécrétions
hormonales. Il est légèrement euphorisant.
Dosage : 10 à 15 gr de semences sèches par demi litre d’eau.
Prendre 2 à 4 tasses d’infusion par jour.

L’avoine : améliore la circulation du petit bassin et
décongestionne la sphère pelvienne et génitale.
Dosage : infusion de 10 gr de paille d’avoine par litre
d’eau. 2 à 3 tasses par jour ; ou bouillie de 20 gr de grains
d’avoine par litre d’eau. Sucrer avec sucre roux.

La cannelle : Excitant doux des gonades
Dosage : infusion de 10 à 15 gr de cannelle par demi-litre
d’eau. Sucrer au miel. A prendre après les 3 repas.
Vin chaud à la cannelle : ajouter un peu de cannelle en poudre
dans un peu de vin rouge chaud. A prendre 1/4h avant rapport
sexuel.

La chélidoine : A utiliser avec précaution : elle contient
des alcaloïdes efficaces : surtout ne pas abuser.
Dosage : infusion de10 gr de plante par litre d’eau ; 1
tasse dans la matinée et 1 l’après-midi.
Ou encore : un verre de vin de chélidoine à chaque repas,
à préparer avec 10 gr de racines coupées à faire macérer
dans 1 L de vin blanc sec.

La coriandre : Améliore la circulation sanguine au niveau
du petit bassin. Ne pas abuser, peut avoir certains effets
secondaires indésirables.
Dosage : 3 gr de poudre mélangée à 1 cuiller à café de miel
liquide, laisser fondre dans la bouche ; 1 fois par jour
au petit déjeuner.

La galéga : Appelée aussi « herbe aux chèvres » ; ce n’est
pas directement une plante aphrodisiaque. Par contre
elle devrait intéresser fortement certaines femmes parce
qu’elle contient une substance qui a la propriété de développer
le volume des seins.
Connaissant l’intérêt des Messieurs pour cette partie
de l’anatomie féminine, on peut dire que cette plante améliore
indirectement la libido de la femme et de son partenaire.
Dosage : 20 gr de plante entière ou 10 gr de graines par litre
d’eau. A prendre en infusion 3 fois par jour. Peut être remplacé
par 15 à 30 gouttes de teinture mère par quart de litre d’eau.

Le ginseng : les effets toniques et aphrodisiaques sont
vantés depuis 20 siècles. Aucune plante au monde ne contient
autant de composants aussi bien dosés pour réaliser une
synergie d’action. Ses propriété anti-stress, sont un
avantage supplémentaire compte tenu de l’importance
du psychisme sur la sexualité.
Dosage : 15 à 20 gouttes de teinture mère par ¼ de verre d’eau,
à prendre au lever, vers 11h et vers 16h.
2nde possibilité : 10 à 35 gouttes d’extrait fluide par
¼ de verre d’eau à prendre ½ avant les repas.
3è possibilité : 1 à 3 gélules de poudre de racine par ¼ de
verre d’eau dans le courant de la matinée et dans l’après-midi.

La girofle : elle contient notamment de la cheirantine
qui agit directement sur les voies urinaires avec une action
réflexe du gonflement du corps caverneux de la verge.
Ce n’est donc pas un aphrodisiaque mais plutot un moyen
de provoquer une érection.
Dosage : 5 gr de feuilles et racines par litre d’eau ; une
tasse à café après chaque repas.

Le gui : en plus de sont action énergétique il est connu
pour améliorer l’artériosclérose, ce qui en fait une plante
miracle à un certain âge pour lutter contre les défaillances
imprévues.
Attention :Ne pas abuser, dangereux à forte dose !
Dosage recommandé : 15 gr de feuilles par litre d’eau en
infusion à prendre 1 à 3 fois par jour.

La menthe poivrée : ne prenez que des extraits ou des préparations
de plante entière. Elle augmente la sensibilité tactile
et les actes réflexes automatiques tels que l’érection.
Dosage : en infusion de 15 gr par litre d’eau, à prendre
après les repas.
Autre possibilité : ¼ h avant rapport sexuel 3 gouttes
d’huile essentielle sur un sucre.
Attention : la menthe poivrée est incompatible avec tout
traitement homéopathique.

Le persil : Contient de l’apiol qui provoque une légère
irritation locale des voies urinaires, entrainant des
érections réflexes prolongées. Attention ! pas d’emploi
prolongé ni de doses supérieures à celles recommandées.
Dosage : Mâcher chaque jour 8 à 12 tiges fraîches (comme
du chewing-gum).
Autre possibilité : 60 gr de racines et plante fraiche
par litre d’eau à prendre 1 fois par jour en décoction.

Le piment de cayenne :
Dosage : manger une pincée de poudre séchée mélangée à
une cuiller de miel liquide.

Le faux poivrier : contient notamment du phellandrène
qui stimule les muscles érectiles du pénis et du clitoris.
Dosage : 2 à 4 gouttes d’huile essentielle sur un demi sucre.
Laisser fondre lentement dans la bouche ½ h avant rapport
sexuel.

Le raifort : c’est un reconstituant général. En plus il
contient du sulfocyanate d’allile qui a une action réflexe
sur les fibres musculaires du périnée, de la verge et du
clitoris.
Dosage : infusion de 30 gr ou décoction de20 gr de racine
fraiche par litre d’eau. 1 à 3 tasses par jour.

Préparations aphrodisiaques faciles à faire

On trouve dans le kama-sutra et dans l’ana-ranga des quantités
de recettes pour exciter ou augmenter la virilité. Malheureusement,
certaines plantes sont difficiles à trouver.

Cataplasme indo-chinois : faire bouillir 10 gr de piment,
10 gr de poudre de poivre gris et 1 feuille de guimauve dans
¼ de litre d’eau pendant 30 mn. Passez au tamis puis mélanger
avec de la farine de riz jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Appliquer en cataplasme sur la verge et les testicules
pendant quelques mn.

La recette dite « Nostradamus » : très connue au 16è siècle
à tel point qu’une des plantes qui la compose était interdite
de culture da sles jardins des couvents et monastères.
Faites dans un verre d’eau bouillante une infusion de 10
gr de sauge, 8 gr de sarriette 5 gr de menthe. Sucrer avec
du miel.

Recettes de vins et sirops

Sirop de gentiane : versez 1 litre d’eau distillée bouillante
sur 100 gr de gentiane râpée ou hachée. Laissez macérer
6h en vase clos. Passez dans un linge, laisser décanter
24h. mettez ensuite à feu doux avec 1kg800 de sucre de canne
non raffiné. Laissez réduire de moitié ; refroidi, il
est prêt à l’emploi

Sirop de safran : Faites macérer pendant 8 jours dans 1
l de malaga ou de grenache, 25 gr de safran préalablement
incisé ? Filtrer pour enlever le safran. Ajoutez 1kg de
sucre roux en poudre. 24h plus tard faites réduire de moitié
à feu doux.

Le vin amoureux : faites macérer pendant 15 jours dans
1 l de malaga 30 gr de cannelle, 30 gr de ginseng, 30 gr de vanille.
Agitez tous les jours puis filtrez. Buvez un verre à liqueur
4h avant et un autre pendant les débats amoureux.

La liqueur du parfait amour : laisser macérer pendant
15 jours dans 1 l d’eau de vie : 10 gr de cannelle, 20 gr de
zeste de citron, 15 gr de thym, 5 gr de coriandre, 5 gr de macis,
5 gr de vanille. Remuer chaque jour., Préparer à part un
sirop avec 1 kg de sucre roux en poudre dans ½ litre d’eau.
Mélanger le tout. Buvez 1 verre à liqueur juste avant de
faire l’amour.

Lait de poule au rhum : Battez un jaune d’œuf avec 2 à 3 cuillers
à café de sucre roux en poudre, une pincée de cannelle et
10 gouttes d’extrait de vanille. Mélanger en versant dans
un verre de lait tiède ; ajoutez 1 verre à liqueur de rhum
brun ou blanc.

rm_roseetepine 59M/52F
7712 posts
6/12/2006 9:45 am

Merci pour les recettes on va tester, et on te dira ensuite...

Les as tu toutes testées ????


douceamere 50M/49F

6/14/2006 5:31 am

hummmmmm je vais tester le vin amoureux ça à l'air délicieux Je manquerai pas de te donner mon avis sur ce breuvage
Bisous Msieur le poête


Become a member to create a blog