Gothic party  

GrandDieuxPan 39M
0 posts
6/23/2006 2:14 pm

Last Read:
6/24/2006 10:28 am

Gothic party


Un samedi soir à Paris. je me promene dans le coin de la bastille, en direction des cave st Sabin.

ma compagne et moi faisons de suberbe vampire. je n'ai jamais ete un vrai gothique, mais je suivait une femme au gout esthetique tres noir et baroque. j'avais deux tenue tres etudié.
un kilt tartan et une chemise blanche a grand col.
un pantalon moulant a taille tres haute et la meme chemise blanche tres theatral.
le tout agrementer par des peintures tribal ou celtique sur une moitier du visage et du torse.
ma compagne etait elle arborer un body tres echancré, d'un manteau long et de cuisarde, avec comme moi des dessins sur le visage et le decolté.
pour ceux qui ne connaisse pas ces soiree, imaginer une foule de gens looké en noir, avec dans cette foule certaine personne plus sophistiqué qui arbore des tenue plus dejanté et quelque comportement borderline.

j'en revient a ce soir la.
nous etions arrivée a la fete et notre look a la rapace, moi en pantalon serré et ma compagne avec
sa tenue sexy ressemblons a des personnage d'une BD de chez dargaut. bref beaucoup de gens nous
felicité et nous avions beaucoup de sucees sur la piste. nous dansions la décadance (moi dans le
dos de ma tendre) et cela avait le don de m'exiter. c'est a ce moment la qu'une femme est sortie

de nul par. une belle nana, yeux bleu tres clair, tres fine et tres androgynes, les cheveux noir
en brosse et un tshirt lacerer a l'horizontal a niveau des seins (on ne voyait pas grand chose
mais de temps en temps ces tetons se laisser voir) elle etait surtout en train de fixer ma nana et
vue son look c'etait a prevoir. par contre elle y est allez au culot en commencant a prendre en
sandwitch ma compagne entre elle et moi. ca vite commencé a devenir plus chaud, elle se frotter de
tres pres et laisser ces mains sur les hanche et parfois effleurer les seins de ma douce.

il n'y a pas eu a ce poser beaucoup de question, le reste est allez tres simplement, a l'ecart de
la piste il y a quelque alcove (plutot des recoins de la cave) j'y suis allez avec ma rouquine et
la fille au cheveux noir nous y a suivie. et nous avons continuer a nos frotter a trois toujours
dans la meme position sauf que les main de chacune des deux nana se glissé de plus en plus bas.
le body de ma nana remonta d'un coup quand les accroche furent deccorché. la lesbienne decendis
doucement et commenca un cuny endiablé. moi je continué a me frooter et mon erection ce faisait de plus en plus douloureuse. j'ecarte le manteau doucement sur le cote et ouvrée ma braguette dans la foulé pour me recoller contre elle mon sexe entre ces fesse, je senté sa chaleur et le mouvement que lui donner les carresses de l'autre commenca a lui faire jouer des hanches.

l'autre se carresse visible en donnant ces cout de langue. par un eclair de jalousie je decidé de penetrer le sexe de ma compagne privant l'autre d'un peux de son terrain de jeux. ca n'a pas eu
l'air de la frustrer preuve que ma connaissance des lesbiennes etait pas a la hauteur. elle
commenca meme a carresser mes testicule en continuant a lecher la chatte de ma belle.
nous avons continuer dans cette position pendant quelque instant, mon sexe faisait palpiter ma
morgane jusqua ce que l'autre se redresse en l'embrassant et commence a la doigter sans menagement et la mains de ma belle se precipita dans le pantallons entre ouvert de la belle lesbienne. leur baisers se faisait intences je me retirer doucement pour me glisser dans son cul
tout doucement sous l'excitation des carresses son cul me laisser rentrer sans difficulter mais ca
ne dura pas. nous etions tous tres exciter et soudain je sentie autour de mon sexe une pression
plus forte. la nana c'etait rebaisser pour reprendre son cuni mais en introduissant plus de doigt (ou plus loin, je ne pouvait pas voir) la double penetration pris ma compagne par surprise mais elle jouie presque tout de suite, et moi je decharger presque en meme temps. notre nouvelle copine elle devait avoir pris aussi son pied en se carressant d'une main.

elle se redressat embrassé ma belle en me lancant un recard que je doutais d'apprecier et repartie
dans l'anonymat de la fete.

Become a member to create a blog