A toi, belle inconnue  

Dounounours007 52M
112 posts
2/23/2006 6:42 pm

Last Read:
11/13/2007 7:47 am

A toi, belle inconnue

A toi, belle inconnue à qui je ne peux envoyer de message ou consulter le profil sans livrer des coordonnées que j'estime confidentielles à Big Brother, là-bas, de l'autre côté, chez les maîtres du monde.

Je t'adresse ce petit message, comme on jette une bouteille à la mer. Pas celle du naufragé, par désespoir. Juste celle de quelqu'un qui marcherait sur une plage, un soir, une nuit. Parce que la lune est pleine, rayonnante au milieu de quelques nuages savamment dispersés en flocons légers, aériens, illuminés; parce que la mer est encore plus belle l'hiver, plus sauvage, plus vraie; parce que tout le monde dort et que les moutons peuvent enfin danser jusqu'à la transe sur l'écume des vagues, à perte de vue; parce que le vent froid saisit la peau mais c'est tout le corps qui revit; parce que l'iode glacial qui déchire les poumons rappelle soudain à quel point l'air est savoureux.

Il se promènerait émerveillé, avec les yeux d'un enfant, dans ce décor sublime offert par les éléments, miracle d'un nuit d'hiver. Il s'approcherait de la mer qui butte violemment sur la rive en gerbes qui grondent et qui claquent. Il n'a pas peur, il n'a pas froid, il n'a pas sommeil.

Confiant, il lancerait alors sa bouteille comme je t'envoie aujourd'hui ce message, laissant aux hasards et coincidences de ce tumulte magnifique le soin de la conduire, peut-être, un jour, jusqu'à sa destinataire, jusqu'à toi.

Le message dans la bouteille tient en quelques mots très simples: "Bonsoir belle inconnue. J'aimerais beaucoup plonger sous la surface des quelques mots de ton annonce. D'ici là, porte-toi bien."

Et peut-être qu'un jour, à ton tour, tu auras l'envie de faire un signe. Tu auras vu de la lumière. Tu seras entrée. Bienvenue à toi.


bluefab2 55F

2/26/2006 8:43 am

que de belles inconnues venant te lire et ne s arretant pas ,
au fait dans quelle mer as tu jeté ta bouteille, que je regarde les courants marin, on sait jamais, sourire
j espere pour toi qu elle est pas tombée dans une bahine sinon la belle ne la recevra jamais

en tout cas tres beau texte et j espere que ta belle a a reçu ce beau present, où l a lu tout au moins
ça me rappelle un livre "une bouteille à la mer" de Nicholas Sparks et adapté au ciné ( K. Cosner et R. Wright Penn). belle histoire d'amour , meme si la fin est a la fois triste et pleine d espoir
dans ça derniere lettre il ecrivait "....comme un voyageur prudent,j'ai cherché à me protéger du vent et c'est mon âme que j'ai perdue. J'étais fou de vouloir tourner le dos à mon destin, mais les fous ont aussi un coeur et je me suis aperçu que tu es ce qui compte le plus au monde..."

bluekiss


Dounounours007 52M

2/26/2006 6:22 pm

La mer du Nord. Infréquentable en été mais sublime l'hiver, quand l'eau et les nuages menaçants se confondent dans la même lumière et le même tumulte. Quand tu fais corps avec le vent froid qui redonne vie à tous ceux qui ont osé le braver. Quand la plage t'appartient, à perte de vue.

Je n'ai pas vu le film dont tu parles. De toute évidence, c'est un tort. Ne fut-ce que pour avoir manqué cette phrase sublime qui me touche beaucoup. Merci d'avoir eu l'excellente idée de la partager. Je lui fais de suite une place, là où je garde quelques belles émotions.


rm_nathalielle 57F
1 post
4/30/2006 1:46 am

La mer du nord infréquentable?????..bisounours....!
la mer du nord est une ressource inépuisable: de bleu....vert..gris...blanc...et de plages immenses portant à l'infini notre regard....balayée sans cesse par le vent..soulevant en tourbillons des millers de grains qui fouettent les jambes ou les chatouillent parfois..
et ce vent ..qui prend son souffle une fois du nord ..une fois de l'ouest..une fois de l'est..une fois du sud...qui varie sans cesse..et nous tourne la tête comme il fait rire les enfants ..

cette terre qui redonne vie aux plus fragiles..qui tonifie le corps le coeur et l'esprit...ce plat pays ou l'imaginaire se révèle....dans l'infini du ciel ....

enfin la je m'arrete sinon je reste encore a écrire des heures durant
que ce soit l'été, automne ou hiver ou printemps.. cette mousse tendre de vagues qui vous ramène mille trésors... ces enfants qui jouent et découvrent encore aujourd'hui avec les pêcheurs les trésors de la mer....la mer du nord est un poème en soi.....


Dounounours007 52M

5/9/2006 3:23 am

Tu en parles si bien, nathalielle.
Voilà un plaidoyer qui ne manque pas de poésie.

J'y souscris entièrement.
Même si, tu m'excuseras, je la préfère en hiver,
déserte et sublime, plutôt que surpeuplée en été
par une horde de sauvages envahisseurs.
Du moins, ce ce côté-ci de la frontière, où nous
n'avons en tout et pour tout que 70 kilomètres
de côtes pour tout un pays.

Merci pour cette belle intervention.
Et bienvenue à toi (même si j'ai tardé à répondre).


Become a member to create a blog