Coeur de Lion : le pouvoir des mots !  

Comedia_del_arte 49F
1604 posts
8/11/2006 2:15 am

Last Read:
8/17/2006 6:47 am

Coeur de Lion : le pouvoir des mots !

Non je ne vais pas vous en faire tout un fromage... Quoique que...

Nous trainons tous une histoire, un vécu, qui font que nous sommes perpétuellement sur nos gardes avec nos congénères.

Nous avons tous notre armure contenant nos blocages, nos déceptions, nos peines et une loupiote rouge se déclenche, qui nous dit "attention danger", lorsque nous sentons que celle-ci se fissure. Nous sommes tellement "protégés" par cette armure que nos comportements en sont altérés.

Il serait pourtant si simple de se laisser aller et faire fi de nos peurs. Car c'est de peur dont il s'agit, ne nous leurrons pas. La peur de se ramasser ENCORE, la peur de souffir ENCORE, la peur d'être le dindon (dinde) ENCORE,...

Bon d'accord, nous annonçons la couleur dès le départ (sans exclusivité, queue du sexe, temps partiel, etc)

Mais tout cela ne nous prive pas du droit de ressentir des émotions. Nous nous interdisons simplement de les dire pour de multiples raisons :

La peur de se dévoiler, la peur de souffrir, la peur que l'Autre détale plus vite que son ombre,...

Devons-nous vivre avec nos peurs ou au contraire les affronter ?

Le pouvoir des mots est indicible : ces mots qui nous ravissent, ces mots qui nous blessent aussi.

Baisser la garde, enlever ses jalons, profiter pleinement, dire les choses comme elles sont, retirer cette armure... Même si l'on finit par tomber, nous ne pouvons que nous relever.

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort !

La seule véritable erreur est celle dont on ne retire aucun enseignement.(john powell)


Comedia_del_arte 49F
830 posts
8/16/2006 4:16 am

Nouveau c'est exactement cela


rm_nouveau1962 55M

8/15/2006 2:53 pm

se dépouiller tjrs un peu plus,le travail d'une vie,
...plus fragile et pourtant,
plus affirmé à chaque fois.
parce qu'une peur a été surmontée,
et la vie coule mieux

Face à soi,face au monde


Comedia_del_arte 49F
830 posts
8/14/2006 5:46 am

merci de vos commentaires, ils me touchent .


rm_vaillant_ 56M

8/14/2006 3:52 am

Cette armure, elle se façonne avec ce que les autres apportent comme pièces. Rares sont ceux qui en retirent, et il nous appartient de laisser ou non la construction se terminer. L'envie d'être sincère, de démonter ces inhibitions et ces freins, ne peut se faire sans l'Autre, celui qui parle vrai, celui dont la sincérité et le coeur sont à ce point remarquables qu'ils donnent envie de se trouver nu sans cuirasse. Montrer ses vulnérabilités ou ses faiblesses, c'est d'abord témoigner à l'autre sa totale confiance. Mais c'est aussi revenir à la simplicité, au bon coeur de l'Homme (j'ai la faiblesse de croire en la bonté du genre humain). Est-ce un signe de faiblesse? Sans doute aux yeux de beaucoup, mais ceux là ne connaissent pas le vrai bonheur....Ils le fuient, de peur du regard des autres.


rm_jul05 61M
3392 posts
8/12/2006 1:08 am

oui trés beau texte: je suis partissant de les affronters de même en tirer avantages.je suis comme cela. j'ai des émotions forte tout le temps et je les dit. j'ai appris en moi même de n'avoir pas peur d'autrui j'ai appris par ma vie.


jazz_gi 54M

8/11/2006 11:20 pm

Faire fi de ses peurs dis tu ? oui, mais après avoir essayé de comprendre si c'est la mémoire d'une souffrance passée et de sa répétition qui génère la peur ou la situation présente. Si la lumière rouge signale un problème avec le présent, alors pas de doute, il faut garder l'armure.....Toute la difficulté réside dans l'analyse de nos peurs, tout un travail ; qui mérite d'être fait, de toute façon je ne vois pas d'autre solution...
Très beau post en tout cas


Bertoon1000 56M

8/11/2006 7:43 am

Ce texte est très beau,tellement vrai.Je pense profondément qu'il résume en fait qu'il faut savoir mettre de coté la fameuse bonne éducation pour s'adapter à la vie et faire sa propre éducation(les bonnes manières peuvent y prendre place tout de meme!)pour pouvoir vivre en harmonie avec soit et avec les autres...Faire tomber l'armure suffisament tot pour ne pas avoir besoin de se relever...Plus on attend d'etre vraiment soi meme plus c'est difficile de se relever...Dans ce cas là l'ennemi c'est soit meme,avec la peur de l'image qu'on donne...La vie n'est parfois pas un long fleuve tranquille,il faut savoir naviguer,et pour naviguer,mieux vaut ne pas porter d'armure....Facile à dire.C'est pour ça aussi que la vie est belle.Il faut parfois avoir l'air un peu ridicule pour évoluer et montrer ses faiblesses sans avoir à en rougir.
Bert


riddick742 43M

8/11/2006 7:16 am

Moi par rapport à ça, les peurs etc..j'ai trouvé une ligne de conduite qui me satisfait, je dirais pas pleinement, mais à 80%..
en gros je prends mes humeurs comme elles viennent: il y a des périodes où je suis cloisonné ds mes peurs et où j'ai pas envie de m'ouvrir, parce que je le sens pas...alors je reste fermé ds ma caverne. A l'inverse si je sens que mon état d'esprit est en train de changer et que j'ai envie de m'ouvrir, et bien je m'ouvre aux émotions.
ça me convient parce que ça amène à avoir une conduite qui fonctionne non pas avec une forme de "devoir" mais d'ENVIE...c'est une grande différence je pense.
je ne me dis jamais que je DOIS ressentir, m'ouvrir, ou me fermer...je m'ouvre si j'en ai ENVIE, voilà tout...
Mais c'est un sujet vraiment très intéressant!
j'espère que d'autres personnes viendront en débattre...


Become a member to create a blog