LA MASCULINITE EST UNE IDEE  

rm_rabelais95 58M
76 posts
4/13/2006 5:03 pm

Last Read:
5/8/2006 3:15 am

LA MASCULINITE EST UNE IDEE

Juste avant d'aller au cinéma ce soir, j'ai assisté à une bagarre entre femmes au restaurant KFC des Halles... "Viens! viens dehors, si t'es une femme !" hurlait la première, "Attends voir, je vais te buter !" répliquait la seconde... Quelques coups commencèrent à s'échanger. Les deux filles furent séparées par les vigiles, sous les regards goguenards des badauds....
Et puis je suis allé voir "JEAN PHILIPPE"...Un film malin, drôle, efficace et émouvant..
Et sur le chemin de retour je me suis mis à réfléchir...C'est quoi être un homme ?
Il me semble évident que les femmes ont rejoint les hommes dans toutes les tâches, les attitudes et les compétences d'un monde qui était l'exclusivité des mâles. Ceux ci sont en perte de repères.. Elevés dans cette quasi indifférenciation des sexes (même les vêtements se désexualisent), les jeunes gens se sentent parfois désorientés... et ont vers leurs pères un regard interrogateur : "dis, Papa, ça veut dire quoi être un Homme ?"... Une simple différence d'organe ? Peut-être... Et je me dis parfois que cette mise en scène de la différence qui n'existe plus dans le réel se rejoue ici dans le virtuel. Au fond, tous ces sexes en érection présents partout sur ce site, et qui vous gênent parfois, mesdames, seraient là pour vous dire simplement : regardez je suis un homme ! Voilà ma différence, j'ai un sexe masculin, et donc je suis désirable...
Mais la masculinité se résume-t-elle seulement à quelques centimètres de chair un peu molle ? Quiconque regarde ce film en arrive à la conclusion que non.
Nous sommes tous des êtres sociaux qui ont besoin d'avoir des Maîtres, des Idoles, des Icones, des Héros, pour nous faire comprendre le chemin à suivre, l'attitude correcte qu'il convient d'adopter socialement.. A ce titre, la multiplication des rôles de femmes flics, juges et avocats à la télé a quelque chose pour moi de révélateur... Ces femmes incarnent la Loi, qui fut, à l'époque de mon père, l'apanage de la masculinité. Le bien, le mal, le juste et l'injuste, créaient une des justifications de la fonction du mâle... L'autorité du père était fondée socialement parce qu'elle l'était par sa fonction MORALE... Le père distribuait les fessées aux enfants qui "faisaient des bêtises"... la mère était la consolatrice... Cette période est bien révolue et j'ai échappé de peu à un procès intenté par mon ex pour avoir osé lever la main sur un de mes garçons....(pas grave, vous me direz, j'ai DEUX avocates qui s'occupent de mon dossier..
Mais où donc sont les nouvelles images de la masculinité dans nos sociétés ? Et que véhiculent-t-elles ?
Eh bien ce soir, j'en ai vu une. C'est celle de Johnny HALLIDAY.. Un vieux mâle de soixante ans, un vieux baroudeur, un homme d'une autre époque, et c'est surtout celle d'un rebelle (femme=loi homme=rebelle ??)... Tout le film est basé sur cet appel à la reconnaissance de Johnny.. et toute l'énergie de LUCHINI se porte vers lui pour lui crier: "vas-y! sois un homme ! tu dois accomplir ton destin !"...
"Jean Philippe" est-il une sorte de métaphore de la fonction masculine de nos jours ?
C'est ma vision. Mais le héros est bien fatigué.
Après BRANDO, après EASTWOOD, après DELON, après SEAN CONNERY, voici donc, sorti du placard et de la naphtaline, la dernière icône mâle des Français.Il n'a nul besoin de sortir son engin, de hausser la voix, de défourailler un flingue, de jargonner en slang, en javanais, en blackbeur.. IL est là, L'HOMME... Qu'est-ce qui le distingue des autres? Une démarche, une voix ? Peut-être, mais c'est surtout cette nécessité de se conformer à un DESTIN....de transcender son réel. De devenir AUTRE CHOSE que ce que la vie, la famille, les usages, la société, les femmes...et même l'âge.. lui ont donné..
Je n'ai pas encore trouvé ce mécanisme dans les rôles de femmes...à part peut-être Dark Angel,( mais c'est de la SF), ou Erwin Brokowitch... Certes, les filles font leur chemin, elles trouvent leur place et elles se battent dur pour l'avoir, mais il n'est jamais question de cette sorte de prédéstination (Je suis appelé par quelque chose de plus fort que moi)...ou ce refus de s'arreter.. (Où sont les Lonesome cow-girls ?)
Le héros masculin de 2006 est bien vieux et bien fatigué... fatigué de devoir se transcender..Mais il y va tout de même..
Alors MESSIEURS, faites-vous du bien !
courez voir "JEAN PHILIPPE"... je vous jure qu'on se sent mieux dans ses santiags après..


rm_elle1962 54F
2066 posts
4/24/2006 2:59 pm

As tu lu "Le premier sexe" d'Eric Zemmour ? Tu y trouverais peut-être des réponses à tes interrogations sur l'identité masculine.
Perso, je trouve le livre un peu outrancier, mais si on enlève l'outrance, il reste tout de même quelque chose de vrai dans son ananlyse.
Je te le prête dès que je l'ai fini si tu veux.


rm_rabelais95 58M
131 posts
4/25/2006 10:21 am

Je regarde très souvent Itv sur la TNT, et il se trouve que Zemmour est un des deux chroniqueurs (avec christophe Barbier, génial) politiques de la matinée. J'ai donc pu voir toute la polémique faite autour de son livre, que je n'ai pas lu. Rien qu'à le voir, lui, il me semble que c'est un ouvrage qui doit pas mal aux circonstances : il sort d'une histoire de rupture un peu dure. Je sors moi aussi d'en prendre, et je me dis que c'est pas une bonne façon d'aborder sereinement un sujet aussi polémique.. Or il faut être insoupçonnable pour oser aborder ce thème en ce moment..
Mais je le lirai bien avec plaisir... et j'accepte ta proposition.


samadou2 51M
49 posts
5/4/2006 6:37 am

je trouve vos propos tres sage et sain. la democratie nous dit il faut forcement accepté l'autre comme il est et les minorités comme elles sont (quant cela nous convient), alors la perversion a tapée à notre porte changeant ainsi nos us et coutumes et les relations parents - enfants, système d'education. il faut que l'on assume peut etre ?


rm_rabelais95 58M
131 posts
5/6/2006 4:18 am

Il y a quarante ou cinquante ans, en France, les enseignants frappaient parfois leurs élèves. L'éducation anglaise s'etait même fait une spécialité des chatiments corporels pendant plusieurs siècles...
Qu'on me comprenne bien : je suis par principe contre toute idélologie de la violence exercée sur les enfants.
Mais à quoi assiste-t-on actuellement ? A l'inverse.
Ce sont les profs qui se font agresser (et parfois gravement) par les élèves... Pourquoi ? La réponse est simple : le manque d'éducation. C'est du en particulier à la démission (ou l'inexistence) des pères...
La démocratie comme forme politique n'a rien à voir avec ce phénomène. La Grèce antique ou la République romaine connaissaient une forme politique démocratique, et il y avait un patriarcat très fort (l'homme avait droit de vie et de mort sur sa famille).
Nous sommes toujours en démocratie. Les femmes sont beaucoup plus les égales des hommes,et c'est une chose normale, comme le fut l'éradication de l'esclavage. Mais ce qui ne va plus, c'est que ni elles ni nous, les hommes, n'avons de repères dans cette nouvelle configuration. La famille explose ou se délite et rien pour le moment ne vient remplacer cette cellule fondamentale de l'éducation des enfants. Les bases de connaissance de la vie en société ne sont plus transmises par la famille .. la religion a perdu son role de formation et d'encadrement, et la politique est une forme détournée du carrièrisme.
A mon avis, la crise sociale ne fait que commencer..
Et pourtant, je ne suis pas Lepeniste..
Que nous reste-t-il ? Jouir sans entraves, comme le préconisait le slogan de 68 ? Pour des adultes majeurs, qui connaissent les limites à ne pas franchir, pourquoi pas ?
Mais pas pour des enfants.


VOLCANIA17 54M
1350 posts
5/7/2006 7:25 am

Que nous reste-t-il????????????????????????.

Entreprendre.

Découvrir, aimer, réunir, entraîner, rêver, voyager, construire, chanter, marcher, lire, laisser le vent jouer avec ses cheveux, sentir le soleil taper, lire, regarder, agir, vivre, boire, fumer, manger, rentrer dans la tête de l'autre, laisser l'autre rentrer dans la sienne, épargner ce moustique qui vous a piqué parce qu'on ne tue plus, plus jamais, accéder aux désirs, aux énergies...

Aimer.


rm_elle1962 54F
2066 posts
5/7/2006 10:00 am

Oui, Rabelais, je cosigne volontiers ton signal d'alarme, si tu le permets.
(A part ça, j'aime aussi beaucoup Christophe Barbier mais je le regarde sur France5 : je ne reçois pas ITV hélas).


rm_rabelais95 58M
131 posts
5/8/2006 3:15 am

Chère Elle, un décodeur TNT ça coute 50 euros. Tu y gagnes 12 chaines gratuites, et une qualité d'image incroyable...


Become a member to create a blog