Alerte g  

rm_calimero3535 46M
316 posts
7/27/2006 6:10 am

Last Read:
7/29/2006 12:24 am

Alerte g

8h12. Je me lave lentement les dents. A travers la brume, j’entrapercois mon reflet barbu au regard absent. Toi, mon petit bonhomme, un bon café serré ne te fera pas de mal en arrivant au bureau tout à l’heure.

Tout d’un coup, j’entends la sonnerie de mon portable professionnel. Minnnnce ! Mauvais signe ! Je crache le dentifrice et me précipite sur l’engin musical.

« Allo ? M. Dupont ?! (un de des très gros clients de mon employeur) Bonjour, comment allez-vous ? Ah, mal ! Ah, votre direction régionale Ouest n’a plus d’informatique depuis cette nuit ! Ah, vous avez 250 personnes en chomage technique ! Vous cherchez si ca vient de votre serveur ou de nos équipements télécom. De mon côté, M. Dupont, je me renseigne, et je refait le point avec vous au plus tôt ».

Je raccroche. Un petit neurone moins endormi que les autres se traine vers le bouton rouge. Il appuie d’un grand coup sec. La sirène d’alarme se met à hurler. « Aleeeeeerte générale! Tout le monde à son pooooooste !!!! »

J’appelle notre centre d’exploitation :
« Allo Central ? Vous êtes déjà sur le coup ? Ok. Ca donne quoi pour l’instant ? Vous cherchez l’origine de l’incident. Continuez. Tenez moi au courant. Terminé »

Slip. Chaussette. Pantalon. Chemise. Voiture. Foncer.

Sonnerie du portable. Je m’arrête sur le bas côté. « Bonjour M. Martin (le chef de M. Dupont) . Ah, le dysfonctionnement ne vient pas de votre serveur. Vous êtes sûr ? (avec ma raquette, je tente un retourné très osé) Votre site est secouru par un autre accès télécom ; si les deux sont en panne, ca m’étonnerait fort que ca vienne de chez nous.... Ah, notre central d’exploitation vient de vous confirmer que le problème se situe bien sur nos équipements (ma balle vient de s’écraser lamentablement dans le filet)."

M. Dupont me passe alors un sacré savon. Profil bas. C'est le mauvais côté du service client.

Parking. Escalier. Plateforme du central d’exploitation.

Brief avec le technicien : le service sera rétabli seulement qu'en début d'après-midi ! Je répond pas un petit "hein ?" plaintif et interrogateur. Le tech m'explique que les équipes locales d'intervention sont complètement saturées suite aux orages de la nuit. En outre, aucun expert n'est présent pour analyser la cause du dysfonctionnement du secours.

Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir raconter au client ? Proposer à ses 250 collaborateurs de profiter de la fraiche du matin pour aller aux champignons !!!

Pas le temps de réfléchir : nouvelle manisfestation musicale du portable. Décidément, je commence à la haïr cette sonnerie. C'est M. Nicolas, le chef du chef du chef (et encore du chef je crois) côté client. J’entends d’un coup sonner ma marche funèbre. « un corbillard qu’avancait dans le brouillard ... » Quelques instants plus tard, M. Nicolas raccroche. Je me palpe. Tiens, je suis encore vivant ?!

Allez, il est temps de reprendre les choses en main. « Tout le monde sur le pont ! La barre à babord toute. Ici, c’est pas le Titanic ! »

D’abord, toi, le tech : en l’absence des experts, tu vas te démerder grave pour refaire fonctionner ce foutu secours. Quoi, tu es débordé avec les orages, trop d’incidents à traiter ? Tu te mets à 100 % sur celui-ci, et tu donnes le reste des incidents à tes collègues. Et hop, exécution !

Remonté à bloc, j’appelle le responsable de l’équipe locale d’intervention : il va entendre parler du pays celui-là, il va vite fait me trouver une solution pour obtenir un tech de libre ! Nom du diouuuu ! Mais finalement, pas besoin de gueuler : Il est déjà au courant de l’urgence de la situation. Il a déjà fait le nécessaire pour trouver un tech. Il sera sur site client dans une heure. J’entends au loin le pinpon réconfortant des pompiers : les secours arrivent, tenez bon les gars !

Toc toc ! La porte de mon bureau s’ouvre. Mon grand patron se tient devant moi, lui qu’on ne voit que dans les grandes réunions. Il est descendu de son perchoir. C’est que la situation est grave. Il vient de recevoir un appel du bras droit du PDG du client. Ah oui, le n° 2 quand même ! Je lui fais un rapide topo. Bien envie de lui parler aussi de mon augmentation nulle cette année, il parait que je gagne de trop, mais mon petit doigt me dit de me la fermer sur le sujet, pas le bon moment.

Appel téléphonique du tech du central d’exploitation : il a peut-être trouvé la raison du dysfonctionnement du secours. Il fait la manip en direct, je le garde en ligne. Je ferme les yeux, je joins mes deux mains sur le combiné du téléphone : « Notre Père qui êtes au cieux ...» Je l’entends grommeler dans le combiné, ca marche pas « ... que ton Nom soit sanctifié ... » . Il fait une nouvelle modif. « ... que ton Règne vienne ...» Je l’entends pianoter sur son clavier « ... que ta Volonté soit faite sur ... » Ca y est !! Le secours refonctionne. Sûr ? Oui sûr, les voyants sur sa console viennent de repasser au vert. « Allélouia ! ».

J’appelle le client. Il confirme : le secours permet au personnel sur site de reprendre le travail. Incendie quasiment éteint, un technicien va bientôt arriver sur site pour réparer l’accès nominal.

Je souffle, mais je ne perds pas le nord. Je sors la trousse à pharmacie : bandage d’excuses, pommade apaisante type « plan d’actions », aspirine de dédommagenent financier. Faudra pas qu’ils réfléchissent à partir chez la concurrence.

Fin de l’alerte générale. Les neurones peuvent se rendormir. Non, ils sont encore trop stressés. Un petit tour sur AdultFriendFinder, ca leur fera prendre l’air.


nashura 40M

7/27/2006 7:14 am

On dit que le malheur des uns font le bonheur des autres. Dans ton cas , c'est vrai. J'ai imaginé la scéne un peu à la "François Pignon" et ce fût un petit régal. Dans le genre problème climatique, un boulot de 20m qui a racine sur un de mes terrains, c'est ecrasé sur la route. Le dît terrain m'appartenant que le temps de la construction d'une maison avant revente, je n'ai prit aucun assurance dessus. T'imagine le reste. Vive les orages.

En tout cas, quand j'aurai le temps je partirais un peu plus profondément... dans ton blog


roseetepine 57M/51F
7712 posts
7/27/2006 8:45 am

Zen Cali, tu as raison un peitit trou sur Adulte et cela te rafraîchiras le cerveau Allez mauvais moments passés, mais bien terminé. Alors on passe à autre chose. Vive les vacances


rm_calimero3535 46M
312 posts
7/27/2006 9:30 am

Nash : oui, à la facon de Francois Pignon, ou de Danny Boon

Rose : t'es sûre quand tu dis que ca rafraichit le cerveau de se faire un petit trou sur AdultFriendFinder ? Voilà ce qui arrive quand on tape trop vite au clavier !


DouceShelley 49M/48F

7/27/2006 10:34 am

Et avec tout ça tu peux rien nous faire pour les ralentissements affiens sans dec Cali là t'abuses au boulot


parisbluelaser 50M
30 posts
7/27/2006 2:14 pm

Calim, je t'ai un peu taquiné sur le blog de Daighi !...
Ne m'en veux pas, je n'ai pas pu m'en empêcher...
Quand je vois un Breton aussi adorable que toi, je me dis qu'il ne dois pas l'être vraiment... Mais c'est vrai que j'ai lu sur l'un de tes posts que tu avais la tête dure: c'est bien une preuve, çà ! N'est-ce pas ?...

Et alors, un Breton qui parle Anglais ?... Cà alors, chapeau bas Messieurs (chapeau rond, bien entendu...).

Je t'aime bien Calim, c'est pourquoi je plaisante avec toi, sinon d'habitude je mords plutôt !!!

Quant à ce que tu as écrit plus haut: SUPER !!! Avec tous les superlatifs en usage dans ces moments là... Il m'arrive de connaitre ce genre de précipitations cataclismiques. Bienvenue dans la confrérie !...

Tu crois que j'ai toujours mon zizi ?... Elles me l'ont pas encore coupé, ces Françaises snobinardes ?... J'ose même plus le sortir de peur...

Allez, salut l'Artiste, et à la prochaine !

PS. C'est peut-être vrai que le blog est une drogue pour celui qui aime écrire... Tous comptes faits, je crois que j'écris trop, c'est peut-être pour tenter de compenser ceux ou celles qui ne savent pas aligner plus de deux phrases de suite... Suivez mon regard...


roseetepine 57M/51F
7712 posts
7/27/2006 3:08 pm

Eh oui désolé Cali j'ai tapé trop vite, mais avoue que cela t'a détendu et fais rire même moi en relisant je me suis faite rire....


roseetepine 57M/51F
7712 posts
7/27/2006 3:08 pm

Eh oui désolé Cali j'ai tapé trop vite, mais avoues que cela t'a détendu et fait rire même moi en relisant je me suis faite rire....


Become a member to create a blog