Petite aventure nautique 1  

rm_ardente_nuit 31F
109 posts
5/17/2006 5:42 am

Last Read:
8/20/2006 3:50 am

Petite aventure nautique 1

Voilà une petite aventure érotique virtuelle réalisée il y'a temps déjà. C'est un petit délice à quatres mains avec mon amant que je vous offre.
Mes réponses sont en italique et les siennes en écriture normale.

"La piscine est déserte d'aprés ce que je vois. il ya juste le maitre-nageur, qui lit son journal. Et personne ne risque de venir, les autres sont tous aprtis en escursion. Je voulais de l'exercisse. Jevais nager. Je vais voir, si mon pouvoir de séduction agit toujours... Alors, tu me laisses y aller ? "

"Il te fais envie ?
- Oui.
D'accord, je veux bien te laisser y aller. Mais moi aussi j'ai besoin d'exerice pour me calmer. Acceptes-tu que je t'accompagne ? N'ayant aucun doute sur des dons de séductrice, ma présence devrait un peu relever la difficulté... surtout que la dernière fois que nous y sommes allés il t'as literralement dévoré du regard."
Je secoue la tête. Vraiment incorrigible !!


"Ce serais une mauvaise idée ue tu viennes tout de suite. Le mieux c'est que tu restes, au solarium, là-haut tu pourra tout voir, et nous te voir, mais de loin. dis oui, s'il te plait !!!

Tu as l'air d'en avoir tellement envie que je ne peux te refuser cette faveur. Et l'idée de te voir déployer tes charmes sur le maître nageur n'est pas pour me déplaire non plus...
"D'accord ! Mais regarde comme je suis encore exité, je vais me retrouver tout seul au solarium à vous regarder. Cela va encore plus m'exiter, et il n'y aura personne pour me soulager..."
"Vraiment, je suis injuste. Mon pauvre chéri !! Alors tu voudrais un dessert tout de suite ... Bien, toute à toi. Que voudrais-tu donc ? passe commande .."
"J'aimerais te prendre, mais je préfères que tu restes bien exitée pour ton maître nageur. Alors que me reste-t-il ? Ta main ? Ta bouche ? Et pourquoi pas les deux..."
"Tu peut tranquillement me prendre, si cela te fait plaisir..." Ma main vient caresser ton ventre, je me rapproche pour me serrer contre toi. " J'aimes quand tu es en moi. De toute façon, je serais bien assez exitée aprés.." Je dépose de tendres baisers dans ton cou. Ma main descend maintenant, et te prends doucement, te serre. " Et ne viens pas me dire que tu n'en n'as pas envie...".
"Tu sais bien que j'en ai envie, mais comme tout à l'heure tu essaie de me tenter. Je me demande si comme tu es exitée, là, tu serais capable de me faire jouir, gratuitement, sans toi-même en tirer plaisir..."
Et d'un air de défiance:
"Je ne pense pas, regarde, tu es déjà en train de caresser ton bouton avec mon gland..."
"Incinuerais-tu que sois qu'une égoiste ? Est-ce que ce serait un défi ?" Je t'embrasse, longtemps, et avec un art consommé. Puis je descends doucement, le cou que je couvre de baisers, la poitrine, le ventre. Je léche un instant ton nombril, puis je continue à descendre. Ma tête est maintenant à la hauteur de mes mains. Doucement, mes doigts te serrent, puis vont et viennent sur ton sexe. Je te prends dans ma bouche.
"Non, en ce moment c'est moi qui suis égoïste. Mais c'est si exitant de te voir me caresser ainsi. Tu es si douce, oh oui ! Continue.".
Mes mains caressent tes épaules, je savoure chaque instant avec ravissement.
Ma langue vient te titiler le gland. Mes mains viennent te caresser tes boules, les serrent.
"Aïe ! Doucement, c'est fragile ces petites choses. Caresses-les doucement comme des abricots bien murs."
Je me délecte de tes caresses. Ta langue est une délicieuse torture. Le plaisir monte rapidement en moi et je ne vais pas tarder à jouir. Je sais que tu n'apprécies pas spécialement que je vienne dans ta bouche et je te fais signe pour te prévenir. Quoique tu fasses, je sais d'avance que ce sera délicieux.
J'ai vu ton signe, et je comprends vite. Ma bouche te quitte remplacée un intant par mes doigts. Avant que tu ne puisses dire quelque chose, je viens t'embrasser, et mes doigts te guident en moi. "humm ...."
"Ahh tu triche ! Mais puisque c'est ainsi !"
Je te prends sans ménagement et pourtant sans la moindre difficultée.
"Tu es encore sacrément exitée dis-moi".
Je m'aggripe à tes épaules et je vais en toi. Encore ! Oui ! Encore ! La ! La ! Ah !
"Tu ne vas pas jouir toi aussi, pas si vite. Mmm ! Oui !"
Mes mouvements son rapides, saccadés, je sens l'orgasme monter et dans une soudaine irruption, je me laisse emporter.
Reprenant mes esprits, je vois sur ton visage une mine ravie.
"Tu es contente de ton coup, hein coquine !"
Mais je ne peux t'en vouloir, c'était si bon. Tu pars déjà te préparer pour aller à la piscine. Je ne peux qu'envier le maître nageur. Je te rejoins dans la chambre pour m'habiller et nous partons ensemble, main dans la main pour la piscine. Arrivés devant l'entrée, le te prends dans mes bras et t'embrasse tendrement.
"Attention mon ange, tes lèvres ont encore mon goût, ce n'est pas ainsi que tu vas le faire craquer.
- Occupes-toi plutot de bronzer !" me dis-tu avant de me quitter en me tirant délicieusement la langue.
Moi je pars m'installer au solarium. J'ai emmené un livre, mais je pense que je ne vais pas beaucoup avancer dans ma lecture...




rm_ardente_nuit 31F
22 posts
6/13/2006 2:34 pm

Quelqu'un a envie d'une suite .... venez me le soufflez à l'orreille .... si vous n'osez pas me le dire, il suffit de cliquez sur l'enquête ... Et je saurais si vous avez envie d'entendre la suite ....
une suite trés chaude avec le maître-nageur ... entre exhibitionnisme et triolisme ... mais pour l'avoir il va falloir oser la demander ....


Become a member to create a blog