Vous, les tranquilles !  

patrick_lorraine 55M
155 posts
5/25/2006 6:24 am
Vous, les tranquilles !

Vous n'en avez pas profité longtemps.
Tout de suite le fer des rails a fait couler
par sa veine dans le hâle des campagnes l'épidémide des villes.
Là où chantaient les oiseaux,
c'est maintenant des cliquetis d'assiettes.
Là où se trouvait une forêt profonde,
l'endroit est devenu une Sodome aux cent maisons.
Faunes de six étages, les maisons publiques ,l'une derrière l'autre,
se sont précipitées dans la danse.
Le soleil lève sa tête rousse avec des traces d'ivresse collées sur sa bouche gonflée,
Tout nu, il n'a pas la force de se retenir et de ne pas retourner dans le bouge des nuits.
Et la nuit, négresse vénale, n'a pas le temps de se coucher dans l'ombre,
que sur elle un nouveau jour affamé hisse son gros corps chauffé à blanc.
Ecrasée contre les toits, Hurle, poignée d'étoiles !
Ecarte toi avec effroi, Soir-ermite!
Allons ! lançons contre les femelles
le souffle de nos narines,
rongées par les dents de la cocaïne.

V.M.


Become a member to create a blog