p  

matmale1 50M/53F
0 posts
4/9/2006 9:48 am
p

J'aurai tant aimé te donner un enfant et même sans enfant, nous aurions su fêter à deux nos paires qui vont de pair, nos paires qui nous sont chair, qui nous sont chères. Tes yeux dans mes yeux pairs verts mes yeux pervers, ton vit dans mes yeux de vipère. Tes deux mains qui se joignent vers mes seins, paire divine, dans une vibrante prière. La pérégrination d'une paire de doigts qui persévèrent et me perforent par derrière. Mais tu es père et moi marraine, mais tu es pair et moi ta reine, et notre Amour est pérenne. Quand je t'excite avec ma paire de bas Chantal Thomas et que ton énorme sexe me laisse personnellement admirative et perplexe : quel perforateur ! Puis permutant les rôles je m'empale dessus : quelle performance ! Quand à deux pieds, on le prend mieux, et quand tes deux mains me manquent et que j'en arrive à faire le perroquet sans périsprit. Péroraison : je t'aime comme personne.





Tous droits réservés à Matmale


[matmale1]


Become a member to create a blog