Relation Homme Femme, la g  

justpoursex 43M
12 posts
12/31/2005 9:24 pm

Last Read:
3/5/2006 9:27 pm

Relation Homme Femme, la g


L'etre humain né avec une programation génétique qu'il ne peut nier. Il peut la refoulé, la pervertir, ou l'ingorer, mais il ne peut la nier.

Notre programation génétique est:
"Tu assureras la reproduction de ton Espece"

Au tout début.. il y a bien longtemps (d'après mes cours d'histoires, et ce que les archéologues/chercheurs ont déduis de leur découvertes:
La femelle assurait l'elevage de la portée, tandis que le male assurait la nourriture et le git necessaire à cette tâche.

Dans notre société actuelle:
L'homme associe la fécondité, au un large bassin, et la capacité à élever la progéniture à une forte poitrine.
La femme associe la capacité à fournir le git et la nourriture (garrant du bon élevage de la portée) à l'argent et par extension aux signe exterrieure de richesse.
Selon un certain spoint de vue , c'est la supériorité du mâle par rapport aux autre mâles qui est pris en compte (donc qui aurra le plus grand territoire => donc la plus grande source de nourriture)

Cette première analyse historico-culturel explique le constat que tout le monde peut faire:
C'est toujours les hommes les plus riches, qui séduisent femmes les plus belles.

les hommes les plus riches => signes exterrieure de richesse.
les femmes les plus belles => les atouts beauté mis en avant par le dictat de l'image de la femme dans les média se trouvent être les mêmes que les attributs inconscient de capacité à élever la progéniture (la poitrine _ nourriture, le bassin _fécondité)

bluefab2 54F

1/6/2006 1:22 am

un peu restrictif comme analyse, mais bon en aparrence ça a couleur de vérités, mais ça c est pour les médias, dans la vie de tout les jours , certains et certaines ont depassé se stéréotypes étriqué fort heureusement d ailleurs, sinon autant sterilist les mâles du bas de l echelles et envoyer toute les femelles se faire lypossucer là où ça peche et regonfler là où ça manque, sourire, il faut de tout pour faire un monde,
d ailleurs de plus en plus d hommes ne desirent pas etre geniteurs comme de plus en plus de femme preferent une vie sans enfants tout au moins dans anvant la quarantaine ( pour h et f) et
suivant les classes socio-culturelles , on peut constater une tres forte variation d ages pour le desir de procréer .


justpoursex 43M
3 posts
1/7/2006 3:07 pm

Une et étude de zoologiste appuis ces propos.

voici la conclusion de l'étude:

chez les mamifère ou c'est la femele qui choisit le male, elle choisi toujours le male qui a le plus grand tezrritoire (garrant de nourriture abondante pour la portée)

Chez les mamifère ou c'est le male qui choisit la femele il choisit toujours instinctivement celle qui a le plus d'ovaires au moment du choix!

----

en reponse à votre remarque sur l'evolution des moeurs, et la tendance des hummains fécond qui renient leur programation génétique,
Il y a plusiseurs réponses possibles:
- nous rejetons non pas la programation génétique, mais celles des média. Nous affirmons notre individualité en ne répondant plus à toutes ces solicitations primaire
pour les femmes: on veut vous faire croire que manger un yaourt va vous faire maigrir !! (HAHAHA)
pour les hommes: "il a la voiture , il aura la femme" (no comment)

Alors qu'en fait , nous devrions prendre conscience des ficèles qu'utilisent les publicitaires et ne plus les laisser agir.
"Je ragarde la pub obao jusqu'au bout pour voir le sein qu'il ne manqueront pas de montrer."

NOTA: les publicitaires sont les seuls qui soient au fait des dernières découvertes en matère de neurologie, cela a dailleur un nom: cela s'appel le neuromarketing.


justpoursex 43M
3 posts
1/8/2006 2:59 pm

cette édute explique aussi pourquoi les hommes fantasme de fiare l'amour avec deux femmes: fécondité doublée ; et les femmes avec deux hommes: ressources pour la progéniture (territoire) doublé.


rm_Tomfree92 49M

3/13/2006 7:21 am

Globalement je suis d'accord
pour moi , nous avons toujours bien présent nos pulsions animales.
Certes nous essayons de les résorber par notre éducation et le reflet que nous donne notre société judéochrétienne et individualistes du politiquement correct, mais ces pulsions animales resurgissent régulièrement et au final nous influence dans nos comportements et nos choix bien plus que nous le pensons !
en simplifiant c'est le fameux : chassé le naturel il revient au galop.

Par contre , comme blue fab , je pense que ton analyse est un peu simpliste .
Preuve en ai , la variation des canons de beauté dans l'histoire . au 19eme siècle le canon de beauté était des femmes plutot ronde, genre grosses fesses petits seins . Aujourd'hui , ce sont des femmes extrèmement fines (avec si possible des gros seins , je le concède ). pourquoi cette évolution si , depuis toujours , notre attirance est dictée par notre besoin de reproduction de la race ?


Become a member to create a blog