Pr  

rm_douce_marie 31F
1631 posts
12/30/2005 5:13 am

Last Read:
10/21/2006 8:06 am

Pr


En fait, si lors de mon dernier post, j'ai rajouté cette photo, ce n'est qu'uniquement pour des raisons purement scientifiques. Je voudrais en effet savoir si les garçons de ce site preferent qu'une fille leur montre ses nénés - même si ceux-ci ont la taille d'une cerise (sans la queue bien sur) - ou leur récite un poeme. J'ai bien sur une petite idée sur la question, mais pas de conclusion trop hative.
Et dans le pire des cas, si mes nénés succitent plus d'interet qu'un poeme d'Aragon, je vous rassure, je n'irai pas à l'academie française. D'abord, parce que je ne suis qu'une femme. Et ensuite parce que je ne souhaite pas être immortelle. J'ai toujours aimé les expèriences nouvelles, et la mort en est une. Mais je suis encore trop jeune.
Et oui, un jour je partirai la tenter, c'est la seule certitude que j'ai dans ce bas monde.

Marie

1max2calin 44M
11 posts
12/30/2005 2:55 pm

Un regard peu étre aussi envoutant qu'une poitrine si ce n'est plus certains m'ont fait oublier le reste. De plus une poitrine même mini peu être particuliérement sexy, adepte des petites poitrine , je passe autant de temps à jouer avec qu'une poitrine plus importante. la taille n'importe peu s'ils sont jolis et il l'est, tout comme ton regard.


rm_poisson111 55M
13 posts
12/30/2005 10:56 pm

Coucou,
De nouveau le "petit cannois" qui tente de suivre ton expérience scientifico-hérotique.....On est le 31/12, il faut réfléchir aux voeux pour demain......être immortel pourquoi pas a condition que je puisse me déplacer sur un tapis magique, posséder des élixirs, trouver une lampe avec un génie.OUi celà aussi est une expérience a tenter.
Peut être plus simplement pour commencer j'ai envie quetu établisses le contact.Pourquoi faire je te l'ai dit on va le décider???? Et puis s'est vr(ai au moins je serrai certain que tu apprécies mes messages....Tapés avec Amour et 2 petits doigts!!!!!!!!!!!!!!
Biosus Thierry


DoubleMeter 46M

12/31/2005 12:43 am

Marie....les hommes sont comme le noir, le blanc et toutes ses nuance de gris.... ceux qui sont plutot dans les tons noirs ne verront que tes seins..et leur deuxieme cervelet (les deux lobes...) entreront en action...ceux qui sont plutot dans les tons blancs ne verront que tes yeux, les poemes d'aragon et le reste qui ennuie a mourir les ceusses de la premiere categorie...
enfin il y a tous ceux qui naviguent dans les nuances de gris...les indecis qui penchent d'un côté ou de l'autre...et parfois le navire chavire
pour ce qui est de la mort...elle est ineluctable...mais quant a toi...laisse la te prendre la main le plus tard possible.....


rm_grandetaille 41M
3 posts
1/1/2006 1:52 pm

Ne dit-on pas que tout ce qui est petit est mignon ?


rm_EngelKiss 39M
1 post
1/2/2006 10:29 am

A mon sens un regard peut en dire plus long sur la personne que quelconque autre partie du corps, car il peut suggérer, affirmer, refuser...ce qu'il réserve à l'autre, et c'est là que toute la dimension cérébrale du sexe rentre en jeu, un art qui s'il est bien employé démultiplie le désir en des proportions...insolentes. Enfin ceux qui ont une quelconque imagination, savent qu'un beau regard suggestif vaut mille poitrines ou autres fesses...
Quant à la mort que tu souhaites expérimenter Marie, ne dit on pas que l'orgasme est justement...une petite mort ?

Kiss


rm_afleurdemale 50M
1 post
1/8/2006 1:31 pm

Je voudrais pas crever
Avant d'avoir connu
Les chiens noirs du Mexique
Qui dorment sans rêver
Les singes à cul nu
Dévoreurs de tropiques
Les araignées d'argent
Au nid truffé de bulles
Je voudrais pas crever
Sans savoir si la lune
Sous son faux air de thune
A un côté pointu
Si le soleil est froid
Si les quatre saisons
Ne sont vraimment que quatre
Sans avoir essayé
De porter une robe
Sur les grands boulevards
Sans avoir regardé
Dans un regard d'égout
Sans avoir mis mon zobe
Dans des coinstots bizarres
Je voudrais pas finir
Sans connaître la lèpre
Ou les sept maladies
Qu'on attrape là-bas
Le bon ni le mauvais
Ne me feraient de peine
Si si si je savais
Que j'en aurais l'etrenne
Et il y a z aussi
Tout ce que je connais
Tout ce que j'apprécie
Que je sais qui me plaît
Le fond vert de la mer
Où valsent les brins d'algue
Sur le sable ondulé
L'herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L'odeur des conifères
Et les baisers de celle
Que ceci que cela
La belle que voilà
Mon Ourson, l'Ursula
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir usé
Sa bouche avec ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J'en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux
Je voudrais pas mourir
Sans qu'on ait inventé
Les roses éternelles
La journée de deux heures
La mer à la montagne
La montagne à la mer
La fin de la douleur
Les journaux en couleur
Tous les enfants contents
Et tant de trucs encore
Qui dorment dans les crânes
Des géniaux ingénieurs
Des jardiniers joviaux
Des soucieux socialistes
Des urbains urbanistes
Et des pensifs penseurs
Tant de choses à voir
A voir et à z-entendre
Tant de temps à attendre
A chercher dans le noir

Et moi je vois la fin
Qui grouille et qui s'amène
Avec sa gueule moche
Et qui m'ouvre ses bras
De grenouille bancroche

Je voudrais pas crever
Non monsieur non madame
Avant d'avoir tâté
Le goût qui me tourmente
Le goût qu'est le plus fort
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir goûté
La saveur de la mort...


tochtli 50M

1/15/2006 6:50 am

Désolé de répondre à du Aragon par du Gabin. Personnellement, j'adore les planches à pain. Des seins y'en a pas trop au parc en ce moment, sur ce site, par contre, ça ne manque jamais, hier il y avait une soirée ou certaines nanas dansent seins nus ou à poil. Too Fast To Live Too Young To Die. Au précédent, je suis né au Mexique pendant la fête du dieu phallique de la mort, et j'y ai habité, alors en vla une bonne chose de fête (y aura sans doute une bonne âme pour railler mon orthographe.


Antonio7602 40M

1/16/2006 2:42 pm

Tu es troublante Marie et on a très envie lorsqu'on t'entend de savoir ce qu'il y a en dessous, de te connaître et de t'écouter, je pense que je passerai des heures à t'écouter... et à essayer de t'apporter le peu que je puisse faire... parce que j'aime essayer de comprendre les gens, de les connaître mieux, je pense que ça leur fait du bien, et à moi aussi. Que cache cette manière de parler ? Qu'as-tu vécu et ressenti pour employer de telles tournures ? La Foi, la mélancolie, peut être la déception, l'espoir... L'espoir est dans le premier des 4 je pense Marie, même si on n'est pas tous des anges...
Je t'embrasse


rm_douce_marie 31F
939 posts
1/19/2006 5:18 am

On a tous en nous une part d'ombre, de mystère. Et quelques secrets aussi. Mais un secret, c'est un secret. Si on le dit, alors ce n'est plus un secret.
Dans mon blog, je vais me deshabiller lentement, doucement. Peut-être pas totalement. Car je sais que lorsque je me serais mise completement nue, finalement vous vous rendrez compte que je ressemble étrangement aux autres filles que vous avez connu. Et je risque alors de ne plus vous interesser.


Antonio7602 40M

1/20/2006 11:19 am

On a tous d'"étranges" points communs mais on a aussi tous des particularités qui font pour certain(e)s qu'ils ne ressemblent à personne d'autre... En fait, si on en croit les empruntes digitales, on peut même dire que le modèle est unique. Cela dit, se déshabiller lentement est une bonne chose, prudente, effectivememnt intelligente et qui permet d'observer... qui donne le temps d'observer, car je pense que les meilleures choses ont besoin de temps, et de patience. Ta dernière phrase me donne envie d'y réagir mais je ne le ferai pas car je ne te connais pas assez pour être sûr que ce que je ressens est juste. Je garderai donc mes pensées mais je ne t'en envois pas moins mes meilleurs sentiments, s'ils peuvent t'apporter quelque chose... J'espère que tu trouveras une solution à ce que tu cherches. C'est bien de chercher, on découvre beaucoup de choses...
Prends soin de toi.


mjmarc2 51M

3/16/2006 9:30 am

lol, oui enfin tu dois savoir...


BulldeSoie 106M

3/19/2006 11:12 am

Préférer un sein, préférer un poème ?
Je préfère le rêve de ne pas avoir à choisir.
Trois pensées empruntées à d'autres pour te répondre.

Empruntée à André Breton qu'un sein, chéri par lui, avait dû inspirer quand il écrivait :
"...
Ma femme au cou d'orge imperlé
Ma femme à la gorge de Val d'or
De rendez-vous dans le lit même du torrent
Aux seins de nuit
Ma femme aux seins de taupinière marine
Ma femme aux seins de creuset du rubis
Aux seins de spectre de la rose sous la rosée
..."
(l'Union libre)

Empruntée à Paul Eluard, qui ne séparait pas le sein d'horizons bien plus vastes voire absolus, quand il imaginait :
"Une couleur madame, une couleur monsieur,
Une aux seins, une aux cheveux,
La bouche des passions
Et si vous voyez rouge
La plus belle est à vos genoux."

Et enfin à ma grand-mère, qui pour rassurer ma soeur, lui glissa que la taille importait peu. Il suffisait, disait-elle "de quoi remplir la main d'un honnête homme". Plus moderne, elle aurait ajouté "...ou d'une honnête femme". Et, plus poète, elle aurait peut-être relu Breton.


FANOUXOU 44
47 posts
4/1/2006 1:18 pm

ce n est pas forcement le sein qui importe mais qui le porte
kisses


Solonal 71M
2903 posts
10/18/2006 1:46 am

« Je voudrais pas crever » : c’est le poème éponyme d’un petit recueil de Boris Vian publié par Pauvert en 1962.
Je n’aime pas qu’on l’oublie.


Become a member to create a blog