Etrange  

rm_douce_marie 31F
1631 posts
6/12/2006 1:33 pm

Last Read:
4/20/2007 9:32 am

Etrange


Je ne sais si vous êtes comme moi, mais je fais souvent d’étranges rêves. Je me demande à chaque fois d’où ils viennent.
Voici quelques exemples parmi tant d’autres de ces rêves venus d’ailleurs :

- Je suis poursuivie par des gens qui me veulent du mal. Je me mets alors à étendre mes bras et à les agiter de haut en bas puis de bas en haut. Et alors, je m’envole comme un oiseau. Quelle sensation super ! J’en profite alors pour narguer mes poursuivant en faisant des ronds au dessus de leurs têtes. Puis m’en vais, légère, pour un peu me balader. Que la terre est belle vue d’en haut. J’en profite même pour faire des petites pauses sur la cime des arbres. Pour une fois, j’ai l’impression de dominer. Sympa comme rêve.

- Je me lève le matin, puis prends le bus pour aller à mes cours. Montée dans le bus, horreur. Je me rends compte que j’ai oublié de m’habiller et que je suis complètement nue. La honte ! Vous imaginez le tableau. Essayant de cacher ce que je peux cacher avec mes mains, je descends à l’arrêt suivant. Puis je fonce vers une porte cochère pour me mettre à l’abri. J’essaye alors avec plus ou moins de succès de rentrer chez moi, allant de porte cochère en porte cochère. Un vrai parcours du combattant, surtout lorsque j’ai le malheur de croiser un de mes voisins ou un des commerçants de ma rue.

- Je dîne avec Jacques Chirac et François Mitterrand en compagnie d’une copine. Celle-ci raconte à ces deux grands personnages ses dernières vacances je ne sais plus où. Je trouve ça d’une banalité affligeante. JC et FM ont l’air captivé. J’essaye alors d’élever le débat en leur parlant de l’Europe ou de la place de la France dans le monde. Des sujets certes chiants mais susceptibles de les intéresser. Et là, le bide. Ils ne s’intéressent pas du tout à ce que je dis, continue d’écouter ma copine passionnés par son récit. Je suis transparente, comme si je n’existais pas. Quelle déception !

- Un rêve érotique pour finir. Une soirée très très chaude avec un chanteur très très connu. Je l’ai rencontré à un de ces concerts. Il m’emmène chez lui. Et là, il s’avère plutôt maladroit et gauche, c’est le moins que l’on puisse dire.. Il met bien une heure avant de réussir à me déshabiller. Pour ma jupe et mon soutien-gorges, j’ai cru qu’il n’y arriverai jamais. Alors je décide de prendre les choses en main. La suite ? sympa, vous vous en doutez. Je ne vous dis pas son nom. Sa femme est peut-être sur AdultFriendFinder et je ne suis pas une délatrice. Indices : Il est beaucoup plus vieux que moi et a sorti un disque l’année dernière.

Je vis toujours très intensément mes rêves. Il m’arrive même de parler en dormant. Et je n’arrête pas de bouger. Parfois, je donne des coups de pieds, bien involontairement je précise, lorsque je ne suis pas seule au lit. Et oui, coucher avec moi peut s’avérer particulièrement dangereux. Pourtant, certains ou certaines qui l’on fait y sont revenus plusieurs fois. Alors je me dis qu’ils doivent bien y trouver quelques compensations …

Marie

rm_rabelais95 58M
131 posts
6/13/2006 3:08 am

Suis pas spécialiste de l'interprétation des rêves.. Dommage. De toutes façons ils sont en relation avec ce que tu vis, ce que tu souffres, ce que tu es. Et seul un analyste pourrait t'éclairer vraiment. Moi j'aime bien le premier. Mais on pourrait dire que tu te sens persécutée... par quoi, par qui? Tu t'échappes par le haut, si je puis dire (et c'est symboliquement mieux que de s'enterrer)...mais de manière irréaliste, magique. Pour le bus, j'avoue que je veux bien le prendre avec toi..(petit fantasme ) Il dénoterait un complexe de peur d'être mise à jour ? Très "BUNUELlien", comme rêve... Des idées, des pensées inavouables ?(haine, amour) Une sexualité inavouable ? que tu aurais peur de rendre publique ? Visiblement, ce n'est plus le cas.
Le troisième, je le comprends parfaitement. Je crois même l'avoir fait à maintes reprises étant jeune (ou un autre dans le meme genre): Je n'existe pas aux yeux des autres, mais je SAIS que j'ai des choses à dire, à témoigner. Et des choses importantes et intelligentes.. C'est le rêve de l'artiste ou du politique refoulé. C'est un rêve de castration symbolique.. (ta mère plus forte, plus belle etc..)
Tu sais ce qu'il te reste à faire...
Le quatrième, il est très positif à mon avis. Tu prends les choses en main, tu deviens active. Ce qui est intéressant c'est que cet homme ne sache pas s'en sortir. Finalement, tu lui ouvres les portes de la sexualité CONTRE une reconnaissance et du plaisir.. C'est un peu la base de toute relation amoureuse: échanges symboliques sous-jacents et inconscients. (Tu te rappellera la dernière phrase de "PRETTY WOMAN" : " "Et le chevalier libère la princesse...et la princesse le sauve"..
Positif, cet échange.

Pour finir, tes gestes incontrôlés prouvent bien que tu te bats contre quelque chose qui te gêne (et tu en as parfaitement conscience) C'est normal. M'arrive parfois la même chose. Quand je dors seul et que je suis pas bien, je me roule en boule. Et je peux te dire que rien ne vaut de dormir à deux. Moi ça me détends, dans tous les sens du terme.. mes bras s'écartent, mon dos devient droit, je m'ouvre. Et je dors superbement.
Enfin, en ce qui concerne les "compensations", je te fais totale confiance....

Ah !, à propos... je suis pas chanteur, mais j'ai joué de la guitare

LOL

Allez, bises


douceamere 49M/48F

6/13/2006 4:50 am

Pourvu que tes journées soient aussi riches que tes nuits

Bisous Douce

Shelley


brunemignonne 52F
7887 posts
6/14/2006 4:31 am

Confidences pour confidences...il m'est déjà arrivé que mes rêves me fassent parvenir à l'orgasme en plein sommeil!!!!


rm_douce_marie 31F
939 posts
6/14/2006 12:46 pm

Brune, j'espère que ce n'était pas avec mon chanteur. Suis un peu jalouse. Et puis, je n'aime pas trop partager. Excuse moi alors

Rabelais, merci pour cette interpretation. Ma psy m'a expliquée que l'on interprete un rêve en analysant les sentiments que l'on a ressenti. Dans le même genre que le premier, l'autre jour j'ai reve que j'étais seule chez moi et que des personnes essayaient de rentrer chez moi par les fenetres pour me cambrioler. J'essayais difficilement de les en empecher. Mais à chaque fois, ils reessayaient à un autre endroit. Un vrai cauchemar. A tel point que lorsque je me suis reveillée, j'étais toute en sueur. Et que comme il faisait encore nuit et que je suis un peu peureuse, je n'ai même pas oser me lever pour fumer une cigarette ! J'étais encore tétanisée !
Se rouler en boule, c'est quelque part prendre la position d'un foetus dans le ventre maternel. Il faut reconnaitre qu'à l'époque on était bien. Non ?


riddick742 42M

6/14/2006 1:08 pm

Quelle chance Brune...moi il m'arrivait la même chose, mais j'avais entre onze et douze ans..


rm_rabelais95 58M
131 posts
6/15/2006 7:14 am

Eh ben voilà ! Tu vas voir une psy et c'est très bien.. C'est toujours intéressant de se connaître, de faire un travail sur soi... C'est loin d'être du temps de perdu.
Moi, j'en ai vu pas mal, mais le problème, c'est que je les trouvais soit obtus soit enfermés dans une formation très théorique non tournée vers le résultat (à l'inverse des américains). Reste que la meilleure thérapie, à mon avis, c'est de créer. Mais ça suppose de ne pas avoir ce complexe de castration, et ça suppose SURTOUT de travailler énormément. Donc les Beaux Arts c'est bien, mais faut bosser...et bosser intelligemment.
L'interprétation des rêves est aussi fonction des mots,des jeux de mots et des sens rapprochés selon la théorie freudienne (ce pourquoi, en bon littéraire, elle m'intéresse).. Va donc lire "le reve et son interprétation" du Sigmund.. OU, mieux encore, cette interprétation d'une nouvelle intitulée LA GRADIVA (j'adore cette histoire qui mêle objet d'art et fétichisme du pied)... Collection Folio, 6 euros sur Amazon. Titre " Le Délire et les rêves dans la Gradiva de Jensen"
Le reve ramène (en principe) à une situation précise. C'est cette situation qu'il faut trouver. Et ça je peux pas l'inventer parce que je te connais pas. Tu trouveras aussi sur Internet plein de sites sur Freud, Jung, Lacan etc...
La position et les paramètres du sommeil sont toujours révélateurs : par exemple j'avais enfant l'habitude de dormir avec ma tête SOUS mon oreiller... De même, les mains et les bras sont écartés chez le bébé qui dort en confiance (repus, au chaud, aimé par sa mère).. Une position recrocquevillée indique l'inverse. C'est pourquoi quand je dors avec les bras comme ça, je sais que j'ai besoin d'une fille dans mon lit


rm_rabelais95 58M
131 posts
6/15/2006 7:32 am

A propos de création comme moyen exutoire d'expression, j'attends avec impatience des petits extraits de ta production artistique... Peinture ? Sculpture ? Dessin ? On veut voir. En tous cas, moi, j'expose mes photos sur mon blog...
Recherche modèle, d'ailleurs... serais-tu intéressée ?

Bises


rm_delirium07 51M
573 posts
6/15/2006 5:30 pm

pas mal les reves

moi mon cauchemar c'etait quand j'etais petit , je rentrais chez moi et la ... ou l'immeuble avait disparu , ou c'etait d'autres personnes que mes parents qui habitaient dans l'appart .. mdr

sinon il met aussi arrivé de foutre une claque a ma cop de l'epoque pendant un reve ... elle a pas aimé du tout mdr


rm_douce_marie 31F
939 posts
6/17/2006 8:20 am

Tu sais Rabelais, la photo ce n'est pas trop mon truc. Désolée. Quand à mes oeuvres, elles sont au point mort. Normal, car je ne fais pas les beaux-arts ! Je ne suis qu'une technicienne.


rm_rabelais95 58M
131 posts
6/17/2006 3:52 pm

Désolé de polluer ton Blog par mes post, mais je peux pas t'écrire en direct...JE SUIS TROP VIEUX !
En relisant ton troisième rêve, je me dis que Mitterrand et JC sont évidemment des figures parentales et pas seulement des figures d'autorité (La Société, le Pouvoir).. Celle que je ne saisis pas c'est la copine. Qui est-elle? Que représente-t-elle ? Pourquoi elle a droit à la parole ? Sinon, l'interprétation est la même: castration par déni d'existence. Le monde extérieur est vécu comme un danger.. le danger de révéler ton gouffre affectif ? Et en même temps, j'ai l'impression que tu rejoues l'épisode du "lachage" par ta mère dans tes relations amoureuses (d'après la scène sur ton blog de l'attente "en bas de chez lui"). Ce qui te donne à la fois un sentiment de douleur et de plénitude. Ce jeu rappelle celui des jeunes enfants qui jouent avec une poupée en la faisant tomber hors du parc. Cette poupée est la représentation de la mère. L'enfant, en identifiant la poupée à la mère, joue à la faire partir (tomber) et revenir (la reprendre) DE SA PROPRE VOLONTÉ. Ce qui donne à l'enfant l'illusion qu'il peut de sa propre volonté faire réapparaître la mère qui a disparu derrière la porte... (on appelle ça le jeu du FORT/DA ou AU LOIN/ICI )
Tout ça parcequ'il ne peut pas accepter la douleur de la séparation.
Amusant, non ?
Essaye de voir dans tes comportements tous ceux qui s'apparentent à ce petit jeu. C'est intéressant.


rm_rabelais95 58M
131 posts
6/19/2006 1:43 am

Dommage pour le modèle, il est beau.
Je me sens assez proche de ce que tu ressens pour l'avoir vécu. Il m'a fallu du temps pour arriver à une certaine sérénité et éviter de répéter mes actes. Et encore! je me demande si je ne suis pas toujours joué par mon inconscient.. Mais je trouve que c'est un problème important. J'adore parler psychologie parce que c'est une façon de parler de sa liberté possible. Je suis donc à ta disposition pour ça.
Ton immense humilité, à la fois réelle et sur-jouée doit un jour disparaître.. et ce sera bien.


rm_rabelais95 58M
131 posts
6/19/2006 2:03 pm

Bon. Je vais arrêter de poster à tout bout de champ ici, on dirait un match entre deux paires d'yeux...les tiens et les miens.. Heureusement qu'il y a de temps à autres une paire de fesses ou un sourire pour faire diversion, sinon on pourrait se croire sur le blog d'un hypnotiseur... LOL

Bisous fifille !


golmember 42M

6/21/2006 6:22 am

Ah les rêves !!! Il parait qu'on se rappelle mieux de ceux du matin. Je sais pas si c'est vrai, en tout cas c'est ceux que je préfère. On est déja à moitié réveillé, et alors le réel, les bruits, la lumière (et dons les ombres) interfèrent avec le rêve lui même. Et puis des fois on se revéille en plein rêve... avant la fin ! Alors vite, on se rendort pour connaitre la fin du rêve. Avec un peu de bol, on en commence un autre, et ça recommence.

Et la grasse matinée s'étire, s'étire...

PS : désolé ca ne colle pas trop avec ton post précédant...


rm_douce_marie 31F
939 posts
6/21/2006 10:45 am

Pour ceux qui sont encore là, je pars quelques jours en vacances à l'ile de ré avec un groupe d'amis. Je rentrerai fin de semaine prochaine pour le mariage d'une cousine que j'aime beaucoup. Je voulais être avec elle pour ce grand jour.


marbri1722 43M
1 post
8/6/2006 1:13 am

moi souvent je faisais un reve, je m'envolais puis tout a coup je tombais dans un trou, ca semblait l'infini, mais le plus bizarre j'avais l'impression que c'etait vrai, et impossible de me reveiller, une sensation de partir dans l'haut delà sentation de peur mais relle plaisir


tochtli 51M

4/6/2007 12:22 am

Je rêve aussi de m'échapper en m'envolant et de me retrouver à poil à l'école


Become a member to create a blog