... Le coup de foudre ...  

chowman82 54M
188 posts
4/7/2006 2:29 am

Last Read:
4/10/2006 2:40 pm

... Le coup de foudre ...



Le coup de foudre vous est déjà arrivé ?

Vous vous êtes déjà senti tremblant, éperdu, appelant au secours votre maman, vos
frères et sœurs, la vierge Marie et tous les saints, incapable de penser à autre chose, versant du sel sur votre sorbet et le café dans le bol du chat ?

Le ventre déchiré comme si une partie de rugby se jouait dans vos entrailles, sans plus pouvoir manger ni dormir ?

Autopsie du drame le plus agréable à l'être humain.

Que se passe-t-il ensuite ?

Désolé de vous décevoir, mais il est prouvé que les coups de foudre mènent rarement à des relations durables.

Le problème du coup de foudre est la magnification de la personne rencontrée.

Le jugement est altéré, on pare l'autre de toutes
les qualités et même ses défauts rédhibitoires paraissent charmants.

On vit sur un petit nuage qui ne peut s'encombrer
de basses trivialités.

On évacue tout ce qu'on devrait regarder avec attention, trop occupé qu'on est à repeindre le
personnage adulé en rose et bleu.

Résultat : retrouver la dure réalité semble odieux comparé à une situation si élevée.

Comment "transformer" l'essai ?

Et pourtant, c'est bien dommage.

Si on disjoncte à ce point, c'est que l'autre semble tombé du ciel pour combler nos attentes les plus chères, à savoir nos manques les plus
criants.

Il y a donc là une possibilité unique d'avancer vers la connaissance de soi-même.

Et cette chance unique nous échapperait ?

Alors, comment transformer une passion en une relation vivable ?

Les avis des psy sont partagés : certains disent qu'il faut avoir des névroses complémentaires, d'autres qu'ils faut plutôt qu'elles soient identiques.

En fait, tout le monde a raison.

L'autre doit m'attirer à peine plus qu'il ne me repousse.

Si l'on pouvait diviser l'être humain en quatre parties, on pourrait proposer le schéma suivant

Un quadruple effet

- ce qu'il connaît de lui et qu'il aime (s'il le reconnaît chez l'autre, il est rassuré, se sent en famille, et se trouve justifié d'être ce qu'il est , en positif)

- ce qu'il connaît de lui et qu'il déteste (s'il le voit chez l'autre, il va avoir envie de fuir : à quoi lui sert de contempler ce miroir outrageusement vrai sur ces failles ?
Mais à les contempler avec plus de franchise, bien sûr...

- Ce qu'il n'a pas et qu'il n'aimerait pas avoir (quand il le voit chez l'autre, c'est le comble de l'horreur : pourquoi s'encombrer avec un bagage jugé négatif qu'il n'a pas, alors qu'il a tant à faire avec le poids de ses propres valises...
Là, il sera intraitable... à moins de se sentir une âme de missionnaire !

- Ce qu'il n'a pas et qu'il aimerait avoir (quand il croit les percevoir chez l'autre, c'est là où peut se produire le coup de foudre...

Apprendre et ne pas fuir !

C'est clair, moins on accepte d'être ce qu'on est et rien que ce qu'on est, qu'on croit qu'un coup de baguette magique va à la fois nous guérir de nos maux et nous apporter tout ce dont nous rêvons et dont nous nous croyons privés, on se pose
d'emblée en victime désigné du coup de foudre...

Et si l'on refuse d'apprendre sur ce qui se passe vraiment à chaque fois, on peut continuer longtemps sur cette voie sans jamais trouver
un bonheur stable...

Ce qui du même coup risque de nous priver de la chance de rencontrer une personne qui nous convient vraiment, et avec laquelle on pourrait être durablement heureux.

Car le coup de foudre peut alors aussi être le meilleur moyen d'avoir régulièrement des flash tout en fuyant en fait toute la réalité d'une relation authentique .

voila une analyse trouvée sur le net...

certain(e)s pensent basiquement que c est une réalité et qu'il ne faut surtout pas faire l "effort" de voir perdurer un coup de foudre en relation durable, d'autres pensent au contraire que ça merite d etre vécu, j en fait partie, alors , les sceptiques, les pessimistes et les rabats joies, laisser moi vivre comme je l'entend et ceux de mon espèce par la même occasion et , plutot que de distiller vos manques d idéaux , aller regarder dans la glace pourquoi vous n y croyez pas...

Même si on rattache le coup de foudre au domaine des sentiments, de l'amour et des sensations, il y a une explication chimique.

En fait, nous possédons 2 " sortes " de cerveaux: le cerveau des émotions et le cerveau logique.

Le cerveau des émotions réagit d'une façon instinctive et engendre très vite une réaction physique lorsqu'on rencontre quelqu'un qui serait
susceptible de nous plaire.

Il réagit donc plus vite que le cerveau logique et génère de l'adrénaline, entre autre.

Cela provoque l'augmentation du rythme cardiaque, une hausse de la tension artérielle, induit une sensation de chaleur….

Tout cela correspondant aux phénomènes physiques de l'émotion amoureuse soudaine.

Cette explication satisfait certainement les curieux et les rationnels mais les rêveurs et les inconditionnels de l'amour seront sûrement déçus par ces raisons scientifiques.

En effet ce qui résume certainement le mieux le coup de foudre est cette sensation de magie et de féerie.

Voyez par vous même en interrogeant des personnes qui l'ont vécu, elles auront toutes cette petite étincelle dans les yeux lors de leur récit.

C'est quelque chose d'unique, d'ennivrant et de presque inexplicable.

C'est le bonheur à l'état pur qui boulverse l'existence des êtres qu'il frappe.

Comme envoûtés, les victimes ou les chanceux du coup de foudre, se laissent porter par cette énergie nouvelle, avec cette impression d'être dans le vrai.

Mais ce qui fait surtout le charme du coup de foudre c'est que l'on ne puisse pas le provoquer, on dit même que c'est lorsque l'on s'y attend le moins qu'il nous tombe dessus! C'est quelque chose qui est indépendant de notre volonté, et de ce fait, malheureusement, il est difficile de
le contrôler...

En fait, lors du coup de foudre on a tendance à sublimer la personne rencontrée, on l'admire.

On est alors privé de tout jugement objectif et on ne perçoit de la personne aimée que les qualités, même ses défauts (lorsqu'on les voit) deviennent
des charmes !

Tout cela peut donc mener à des désillusions qui provoquent un mal d'une intensité proportionnelle au bonheur ressenti auparavant ! En un mot attention à la chute !

En effet, l'étape obligatoire qu'est la fin de l'euphorie est difficile à vivre.
On a souvent tendance à croire au rite de la relation réciproque, malheureusement ce n'est pas toujours le cas dans la réalité.
Heureusement, il y a aussi des histoires qui se poursuivent, souvent parce que les deux acteurs font l'effort de dépasser la première image idéalisée pour communiquer vraiment.

Voilà, vu comme ça le coup de foudre parait quelque chose de bien compliqué, pas étonnant puisqu'il touche la corde sensible : les sentiments!
Enfin quoi qu'il en soit, il existe vraiment, et c'est tant mieux car c'est apparemment quelque
chose de vraiment extraordinaire, quant à la chute, vous pouvez peut être éviter le pire et connaître le meilleur!

à tout les amoureux

Hé bien, nous voilà prévenus...........

D.



rm_framb37 48F
1165 posts
4/7/2006 6:48 am

je ne crois pas au coup de foudre...


rm_chrisaline 55F
582 posts
4/7/2006 10:33 am

ca existe pourtant framb. j'y ai eu droit et c'était hummmm !!!! fort.


rm_miss75020 40F
69 posts
4/9/2006 7:26 am

jamais eu de coup de foudre et comme fram j'y crois pas trop


Become a member to create a blog