St  

Valpin3 62M
27 posts
7/20/2005 11:11 am

Last Read:
3/5/2006 9:27 pm

St


Voici pour mes visiteurs une petite histoire que j'ai composé ce matin. Vos commentaires seront très apréciés pour la suite.

Bonne lecture.

Et bien voilà, aujourd’hui, j’ai pensé vous raconter ma première rencontre par le réseau AdultFriendFinder.

Il y a de ça, environs de un mois, j’ai eu la chance d’échanger avec Stéphanie de Gatineau en Outaouais, quelques messages et photos coquines. Stéphanie, Conseillère en immobilier, divorcée depuis peu, sans enfants à la maison, 46 ans, cheveux brun, un peu grassette et très agréable à regarder. Elle se disait comme moi, un peu exhibitionniste et voyeur et aimant les jeux de rôles et recherchait à faire une rencontre discrète. Bref, notre profil est compatibles a 100%

Nous nous sommes donné rendez-vous dans un Café ( Tim ) pour jaser dans le but de faire plus connaissance. Stéphanie était splendide eu premier regard, j’en ai eu le souffle coupé et j’ai du me pincer pour revenir à la réalité. Les photos d’elle, que j’ai vu, me paraissaient maintenant bien ordinaire maintenant que j’avais la vrai Stéphanie assise en face de moi. Pfiou ..

Elle portait un jeans à taille basse, une chemise blanche à motif fleurit, semi-transparente qui laissait deviner un soutien-gorge à demi-coupe de dentelle rouge. Des souliers à talons Hauts qui faisait ressortir ses belles petites fesses rondes. Et un sourire qui faisait paraître le soleil bien terne par cette belle journée de juillet.

Je me trouvais un homme très chanceux d’avoir fait la connaissance de Stéphanie et j’avais bien hâte de voir si un jour prochain, je pourrai la « découvrir pour mieux la couvrir »

Nous avons fait le point sur ce que chacun s’attendait de cet aventure discrète, de nos habitudes et préférences sexuelles de notre disponibilité, de nos attaches et plein d’autres choses normales. La rencontre c’est très bien passé nous avons beaucoup jasés et surtout bien rit et tous les deux avons été très clair sur nos bût future dans cette relation. Pas d’attachement ni complication et avec beaucoup de discrétions!

Stéphanie avait un petit quelques chose dans le regard, j’avais comme l’impression qu’elle préparait un mauvais coup, Mais enfin j’espérais que ce ne serait qu’un pré-sentiment. À la fin de la rencontre, juste avant de se quitter, elle me dit tout bas à l’oreille, « je voudrais te toucher! » … « Pardon! » « je veux te toucher! » Sidéré mais excité, en cherchant mes mots je lui ai proposé d’aller dans la voiture car j’avais aussi très envie de laisser mes mains se balader sur son corps.

Dans le stationnement, me suis empressé de déplacé l’auto à l’autre extrémité du stationnement là ou c’était un peu plus tranquille. Je l’ai regardé, elle semblait un brin inconfortable de la situation. Je incliné presque à l’horizontale le dossier de ma banquette et je l’ai invité à faire de même, ce quelle a refusé d’emblée, elle disait quelle voulait seulement voir!? J’ai remonté le dossier et avec un peu d’hésitation, j’ai posé une main sur sa cuise pour voir sa réaction et j’ai commencé à caressé doucement et tendrement. Elle a sourit!

Jamais j’aurais pensé faire cela dans une voiture au fond d’un stationnement et surtout en plein jour. Je suis un peu exhibitionniste mais pas n’importe ou. De plus, je suis adepte des longs préliminaires, les petites vites ce n’est pas pour moi. Moi, j’aime quand le plaisir dure longtemps et je sais comment le faire durer.

De la cuisse, je suis passé à son ventre et j’ai entrepris de déboutonner sa chemise. En peu de temps, comme Stéphanie me laissait aller, J’avais ma main dans sa blouse et je caressais sa poitrine par-dessus son soutien-gorges. Je pouvais sentir ses mamelons se gonfler sous l’effet de mes caresses. J’étais déjà en érection, ce que je trouvais inconfortable, comme ça assis sur un siège d’auto à la verticale.

Stéphanie m’expliqua, qu’aujourd’hui elle voulait juste voir et toucher J’ai été déçu sur le coup mais en premier lieu, je ne m’attendais pas à avoir une relation le premier soir et le fait d’avoir ma main dans son soutien-gorge était tout de même très agréable. Sur ce, elle posa sa main sur ma cuisse et remonta sans hésitation jusqu’a mon pénis toujours en érection, prisonnier des mes jeans et à l’instant ou sa main se posa sur lui, elle a fait un large sourire avec les yeux plein brillants comme le ferait un enfant devant un étalage à perte de vue dans un magasin de bombons. Elle essaya avec difficulté de libéré mon outils de sa prison de denim mais assis droit comme ça et en érection c’était une tâche pratiquement impossible. J’ai dû, abandonner ce doux sein que je prenais plaisir à caresser affin de replacé le dossier de mon siège à l’horizontale pour que Stéphanie puisse finalement voir et prendre dans ses mains l’objet de sa quête. Ce quelle fit sans tarder …

Je m’imaginais à cet instant qu’elle allait me faire une fellation ou au pire une branlette. Mais non, elle s’est contentée de le prendre dans sa main, de la caressé tendrement quelques secondes et de le remettre à sa place.

Déceptionne! (Comme dans la tounne de Charlebois) « Est-ce qu’il y-a un problème? » Que je lui ai demandé! « Non, au contraire tout est parfait! » Quelle me dit! « Alors ? » Sans répondre, elle s’allongea sur moi et nous avons échangé un long et profond baisé.

Elle reprit son siège, qu’elle redressa. « Je veux que l’on se rencontre chez moi! Mais pas aujourd’hui. ce sera dans quelques jours. » « oh!… ok, c’est beau » « Donne moi ton téléphone au travail. Je vais te préparer une petite surprise! » Quelle me dit !

Je ne savais que dire, quoi penser. Je lui est donné une de mes carte d’affaire que j’avais sur la console. Puis elle à quittée après m’avoir donné un dernier baiser.

Je suis demeuré ainsi, allongé dans ma voiture au fond du stationnement. Sidéré par ce qui venait de se passer et je ne savais pas quoi penser. Je pouvais encore sentir son parfum dans la voiture et en fermant les yeux, je m’imaginais qu’elle était encore là à mes cotés et qu’elle me regardait. Je n’ai pas pu résister à la tentation de me masturber en m’imaginant que c’était elle qui me procurait cette jouissance.

À venir bientôt, Parti deux : La surprise

Valpin3 62M

7/25/2005 6:19 am

Thanks Waggypolly, let me know if you would like to read the next part of my Story with Stephanie, I'll send it to you.

Have a nice Day.


Become a member to create a blog