Jeu des Mille Francs: Question Rouge de Mlle Framb37, des Alpes  

VOLCANIA17 54M
1089 posts
5/15/2006 3:22 am

Last Read:
5/27/2010 6:36 am

Jeu des Mille Francs: Question Rouge de Mlle Framb37, des Alpes

Jeu des Mille Francs: Question Rouge de Mlle Framb37, des Alpes:

"Pourquoi quand on est en couple veut-on tromper son/sa compagne"

Pourquoi quand tu as un enfant tu arrives à l'aimer très très fort alors que tu as déja un père?

La question est un peu provoc, mais il en est de l'amour comme tant d'autres trucs, plus tu aimes, mieux et plus tu aimes.

En fait, dès que tu rentres en contact avec un Autre, quelqu'il soit, tu acceptes l'ouverture de ta tête et de partager un peu de ta vie. Le sexe, le physique n'est qu'une prolongation de cet échange, de ce contact, une manière de communiquer. On estime que 85% de la communication est non verbale mais physique, alors comment arriver à échanger vraiment sans se toucher?

Les guérisseurs (j'en connais un certain nombre) posent les mains et sortent les douleurs: n'est-ce pas, plutôt qu'un don fabuleux, tout simplement plutôt le fait que poser les mains sur quelqu'un est devenu si rare que la simple chaleur de l'autre aide et guérit?

Autre versant: dans toute histoire de couple, le sexe est un élément fort voire moteur au début, plus léger après voire absent.

Il y a des explications physiologiques de mieux en mieux connues à cet égard. La disparition du désir à l'égard du conjoint ne signifie pas forcément, loin de là, la disparition de l'amour, mais sa transformation.

Il y a une jolie formule qui résume ça, le passage de "être amoureux" à "aimer".

Il ya aussi pas mal de littérature sur les stades du couple, américaine pour la plupart. Ils identifient 7 phases, dont une phase d'envol, de reconquête de l'indépendance, absolument nécessaire pour survivre à la vie à deux après la phase de fusion initiale, puis une phase de retour, mais complice.

Dans ce cadre, le désir absent ou faible, et l'envie toujours forte de la rencontre amènent quasi-naturellement à aller vers des "aventures"... C'est sain.

On n'épouse pas pour le sexe. Mais le sexe est bon pour la vie: ça détend, ça fait sourire, ça donne des couleurs au monde, ça permet de s'échanger des anticorps () (explication la plus scientifique que j'ai trouvé sur le baiser... et la plus jolie: ça rend plus fort d'échanger plutôt que de garder!!!)

Bon, allez un dernier commentaire sur la posture de l'homme dans tout ça:

On (nous les mecs) est construit pour deux fonctions: reproduction et séduction.

La fonction reproduction est maintenue jusqu'à la mort: on produit des spermatos encore à 99 ans!!! C'est dire si c'est ancré dans notre physiologie et notre programmation: aller jusqu'à la fin produire un truc qui ne sert à rien si ce n'est à se prolonger, faut-il que ce soit important ()

Séduction: ben oui, un homme existe s'il séduit. S'il ne séduit plus, il s'étiole, se renferme et commence à avoir des projets de grandeur, de guerre, de conquête, de matchs de foot... Heureusement, on a inventé le golf mais ce n'est pas franchement suffisant pour lui assurer bonheur et joie de vivre...

Quant à séduire sa femme, le problème, c'est que c'est déja fait et elle ne peut tous les jours lui balancer ses insuffisances à la figure pour le faire réagir et la séduire, sous peine de le fatiguer ou de le réduire à l'état de garçonnet névrotique.

Alors... alors, il va faire le beau et papillonner, histoire de redevenir le grand homme très beau, comme celui qui allait avec son gourdin chasser l'auroch pour susciter convoitise et reconnaissance dans le regard de son amante.

Cela dit, et contrairement à une opinion largement répandue, la femme fait pareil... suivant le vieux principe d'action et de réaction: l'homme ne couche pas seul, il a une partenaire, et la somme totale des hommes qui trompent leur femme est égale à la somme totale des femmes qui trompent leur mari. (plus, pour être honnête, l'excédent de femmes vs les hommes égal à 4% de la population ( 52/48 ) moins les femmes qui n'acceptent pas de coucher avec un homme marié, célibataires en général, du genre "j'en ai marre des histoires merdiques avec un mec qui ne veut/peut pas s'engager...")

Dernier point et j'arrête, les histoires de fidélité ont été inventées assez tardivement dans l'histoire humaine à un moment où l'espérance de vie avait du mal à dépasser 25 ans et où la durée moyenne d'un couple excédait rarement une 15aine d'années. La fidélite était impérative économiquement pour assurer la concentration du capital au sein d'une même famille et assurer dès lors le développement économique, qui, comme largement démontré, passe par la constitution d'une classe moyenne bourgeoise forte et enrichie.

Bon, c'était pas franchement cool pour les seconds et ultérieurs mais on faisait avec. La bourgeoisie est née comme ça, force économique plus puissante que les ordres guerriers et que tous les codes d'honneur et autres.

Maintenant qu'on est au XXIème siècle, on peut peut-être essayer de réfléchir différemment, non??? Et juste essayer de s'accepter au-delà des conventions réglementaires? Oiu plutôt de reprendre les règles qui nous ont été inculquées et voir ce qui peut être gardé par rapport à une approche humaniste et humaine de ce qui ne relève que de conventions dont les objectifs réels n'ont rein à voir avec l'objectif affiché?

Allez, pour terminer, je propose une règle simple: faire du bien à soi et à l'autre, ne pas se faire de mal à soi et à l'autre.

Pur ça, faut juste se connaître (vraiment bien) et développer un vrai impératif de respect et d'écoute. (Bon pas toujours facile mais on est humain, on a le droit de se tromper, une fois à cahque fois!!!)

Alors créer des relations nouvelles, sexe ou pas d'ailleurs, devient une vraie joie et renouvelle le bonheur de vivre. (Faut juste acheter un agenda plus grand et pas oublier de fêter les anniversaires, vachement important souhaiter les anniversaires, c'est gratuit et ça fait vachement plaisir)


rm_framb37 48F
1165 posts
5/15/2006 5:01 am

En fait, dès que tu rentres en contact avec un Autre, quelqu'il soit, tu acceptes l'ouverture de ta tête et de partager un peu de ta vie. Le sexe, le physique n'est qu'une prolongation de cet échange, de ce contact, une manière de communiquer.
et tu dis que le sexe est un élément moteur au début d'une relation....et après voir absent. Donc, si je te suis : où est l'échange dans un couple (au moment post post début....) à part "passes moi le sel et les enfants ont fini leurs devoirs ?"
Ne penses tu pas que l'homme chasseur (je devrais mettre un grand H à homme) aimes surtout ne pas se casser la tête et puisqu'il a le confort à la maison, pourquoi se priver d'allais chasser ailleurs histoire de passer le temps ? ceci étant dit, cela confirme ce que je pensais déjà au vu de certains commentaires et je précise quand même que, même si ma vie sexuelle est établie avec toutes sortes d'hommes, y compris mariés, je ne suis pas d'accord avec ton concept du 21ème siècle. L'objectif réel est ne pas se faire de mal à soi et à l'autre, oui, mais si l'autre s'apperçoit que tu vas ailleurs ? ce n'est pas lui faire de mal ?
bon, j'arrête, je ne comprendrais jamais rien à ça je suppose, et certains de mes amis me demandent pourquoi je papillonne.....!!

Pour finir, l'essentiel étant d'être heureux, si l'Homme est heureux comme ça, pourquoi pas mais...
bisou et sans rancune aucune


VOLCANIA17 54M
1350 posts
5/15/2006 7:52 am

Bon, au début, les hormones (sexuelles) sont un moteur.

Après, si t'as que "passes-moi le sel" et "où en sont les devoirs des enfants", t'as carrément un problème de vie en commun si t'as que ça à partager, non?

Je pense que l'homme est comme la femme, ne vous en déplaise mesdames. Il aime partager, rencontrer, vivre, expérimenter avec l'être qu'il aime. Il est complet et donc n'accepte pas ou mal de se couper le sexe. Pour aller un peu dans les clichés, il reste quand même assez rare que ce soit monsieur qui ait la migraine, non? Du coup, puisque refus il y a, souvent (provoc un peu, ça fait du bien...) générée par madame, il lui reste la branlette (ça a ses limites), la chasteté (ou castration consentie) ou les autres. Ca, c'est pour le sexe.

Pour le reste, très sincérement, je pense que l'on donne autant voire plus à un partenaire de travail avec qui on s'entend vraiment bien qu'à un amant de passage. De qui dois-je être le plus jaloux, à ton avis?

A nous de trouver des momets, des endroits, à deux.

A chacun aussi de savoir d'abord mettre sa priorité. Mais pas son exclusivité.

Bises Framb (même si sans rancune, n'empêche que t'as pas mis de pluriel à tes bisouxxx...)


rm_elle1962 55F
2066 posts
5/15/2006 8:04 am

Je suis d'accord avec toi sur les constats mais pas sur tes conclusions. Oui à la façon dont l'amour durable mute (fusion, besoin de retrouver son autonomie, complicité), oui sur le fait que les hommes sont intrinsèquement des chasseurs jamais rassasiés de chasser : ça se traduit dans les couples durables mais aussi dans la plupart des relations. C'est la conquête qui les fait vibrer ; une fois leur proie attrapée, elle les intéresse déjà beaucoup moins et ils ne pensent plus qu'au prochain départ à la chasse .
Les femmes en général investissent plus leur être dans une relation et n'ont pas besoin de vérifier sans cesse leur capacité de séduction pour se sentir exister, sauf peut-être pour certaines à certains passages critiques de leur vie (mi-quarantaine, par exemple).
Je pense qu'il faut accepter ces différences entre les deux sexes ; la seule chose en toute hypothèse inacceptable, c'est l'irrespect et le manque d'égards pour la sensibilité de l'autre.


rm_pseudomyme 47M
50 posts
5/15/2006 9:25 am

Et je m'étonne de vous voir constamment citer des stats ..

Sinon, jolie réponse, beau boulot.

Tiens une mazda 626 ici ..


riddick742 42M

5/15/2006 5:53 pm

Intéressant tout ça...mais mon opinion sur la fidélité n'est pas tt à fait faite...j'aurais qd même tendance à dire que si on s'engage ds une relation avec quelqu'un, on essaye d'aller jusqu'au bout de l'histoire. Si vraiment ça ne fonctionne pas, autant se séparer. Je pense que bcp d'infidélités viennent de la routine qui s'installe et les mecs ou les nanas vont voir ailleurs sans oser se séparer par peur du vide.. donc on "accepte" cette hypocrisie parce qu'on aurait surtout peur de se retrouver seul. IL y a tellement de gens qui ne supportent pas d'être seul!


rm_framb37 48F
1165 posts
5/16/2006 4:44 am

il n'y avait qu'un bisou mais de taille


Become a member to create a blog