Nuit d  

Millstar69 41M
3 posts
12/6/2005 1:45 pm

Last Read:
3/5/2006 9:27 pm

Nuit d

On frappa à la porte...
Je n'étais pas des plus réveillés ce matin là... une nuit de festivité dans le foie et la tête... Tête que je n'avais point osé affronter en me passant sous la douche...
J'ouvris la porte sans grande envie, en évitant de le faire transparaître... à cette superbe jeune femme, aux cheveux roux, au teint laiteux et à l'oeil sombre et malicieux... Elle me lança un sourire commercial que je lui rendis... Elle avait l'air satisfait de tomber sur un jeune homme de son âge, et moi content...tout court. Lorsque le mot " France Loi.." sortit de sa bouche, elle sembla gênée... Peut-être était-ce mon sourire amusé, un brun moqueur qui la déstabilisa... Je lui dis rapidement de laisser les formules d'usage de côtés et lui demandait de me refaire un joli sourire si son "offre d'abonnement" ne valait pas le coût... Mes yeux durent lui en dire bcp sur mon plaisir à la revoir sourire... Elle avait déjà à plusieurs reprises tirées sa petites langues pointues pour souligner sa gêne amusante... Je lui fis la remarque... sa peau blanche rougit soudainement, on éclata de rire tous les deux...engageant la conversation sur son job " fort palpitant"... J'arrivai à lui glisser quelques pensées sincères sur son charme, sur sa superbe crinière... Elle me parla de son bout de choux et dû me laisser pour repartir arpenter les portes de mon immeuble... Dans un sursaut d'objectivité, je lui demandai son numéro de téléphone... qu'elle m'offrit volontiers... Mon ventre se contracta de satisfaction... de fierté...toute puérile... Magaly son prénom...

Quelques jours plus tard...
Un va-et-vient rapide, mais explicite de sms nous permit de nous retrouver au Havana Café rue Mercière... Un bar coloré comme la vie...
Quelques verres à chahuter, à se taquiner, à se connaître, quelques danses pour se sentir, se toucher, se caresser... Quelques langues tirées malisieusement pour son compte, mais surtout dans un moment franc sans manipulation ni faux-semblant, dans l'ambiance électrique et estival de ce pub.
On est sorti du Pub... on papota un moment jusqu'à l'arrivée d'un taxi... je lui glissai un billet dans son corsage... et me fis une bise des plus prometteuse...
Elle s'enfila dans le taxi... à la fontaine des Jacobins...

Une semaine plus tard...au Havana Café... nous revoilà dans l'atmosphère moite du pub, son ex en prime... bourré et pleins d'espoir encore...
Ce fut au sous-sol, alors que deux Guadeloupéennes me taraudaient l'esprit qu'elle se laissa aller à ses envies... Elle m'embrassa goulumment... je sentais ses seins sous sa robe estivale, mes mains tressaillirent de milliers de micro-decharges au contatc de ses fesses legèrement fraîches... Elle me saisissa alors par la main et m'emmena à la Fontaine des Jacobins... elle devait etre en forme pour emmener son bout de choux à l'école, elle lui avait promis... Quoi de plus normal...
Elle s'asseya sur moi... nos langues dansaient, puis se déliaient... Sa poitrine était des plus charnelles et douces que j'avais eu l'occasion de caresser... Elle me traitait de petit fou malgré ma taille, de grand joueur... alors que mes doigts glissaient jusqu'à sa culotte, jusqu'à son intimité, rase, jusqu'à la moiteur de son sexe, doux et acceuillant... Elle me demanda à plusieurs reprises d'arrêter...mais son dos, son bassin ne disaient pas la meme chose... Ce n'est pas une remarque machiste du genre un non qui veut dire un oui... les choses ont été justes et sobres...
Elle s'en est levée de mes doigts alors qu'un chauffeur de taxi à quelques mètres se délectait comme moi de cette tête rousse qui tantot se lachait en arrière, tantot s'engouffrait dans mon cou dans un minaudage vocal des plus sensuels...
Elle m'embrassa, s'excusa de me laisser ainsi, de ne pouvoir me recevoir chez elle - la nounou gd mère ne l'aurait pas vu d'un bon oeil -
Je lui glissai un billet dans son corsage...
Son taxi l'emporta...


Become a member to create a blog