Les 4 plaisirs qui forment couple  

Martock33 43M
0 posts
3/31/2006 4:48 pm

Last Read:
4/1/2006 8:17 am

Les 4 plaisirs qui forment couple


Voici les 4 plaisirs fondamentaux qui lient les gens qui forment des couples.

1. Le baiser [bouche à bouche]

Ici, nous retrouvons le plaisir instinctif dont le siège physique est la bouche, partie du corps qui sert à mâcher les aliments, bien les saliver et les goûter, pour enfin mettre tout ça dans notre système digestif afin de permettre la croissance et/ou la maintenance de notre organisme. C'est le sens du goûter qui est ici utilisé, et ce même si nous ne mangeons pas à proprement parler. Il ne faut pas se le cacher, le baiser est un monde de plaisir, et parfois il existe des époques qui le découvre et saississent tout le potentiel de plaisir qu'on peut retirer de cette partie du corps, tandis que d'autres époques ignorent le baiser, comme aujourd'hui. Une variante importante qui entre dans cette catégorie, c'est l'amour oral qui est si prisé aujourd'hui (notez que je ne m'en offusque pas). On parle ici de bouche à sexe, et non plus de bouche à bouche. Comme tout se compense dans les phénomènes naturels, et comme rien ne se perd et rien ne se crée, la tendance lourde allant vers la jouissance génitale à eclipsé le baiser de la bouche, s'en faisant même un esclave au servir du sexe, d'où l'amour oral.

2. L'amour [coeur à coeur]

Ici, nous retrouvons le noyau de l'amour entre deux personnes, ce qui tient ensemble deux individus particuliers. Quand on dit qu'on a une flamme pour quelqu'un, secrètement ou visiblement, et quand on a les jambes molles ou qu'on est troublé ou rouge en présence de telle personne, là nous parlons d'amour de coeur. Ça le montre bien, quand on vire au rouge, c'est le coeur qui pompe le sang de manière inhabituelle à la suite d'un remou dans nos émotions. Lors d'une rupture qu'on ne voulait pas vraiment, c'est aussi cet amour de coeur qui fait que nous avons comme un chat dans la gorge où un peu plus bas. Ces plaisirs intenses de l'amour de coeur ont pourtant des suites malheureuses à la fin du cycle, mais vous savez tout se paie dans la nature, et rien n'est gratuit. Autant un coeur en amour injecte de la vie, autant il injecte de la mort lors de la perte de l'objet d'amour. Les gens d'aujourd'hui ont davantage peur de ce type de plaisir, car ils ont eu trop de déceptions suite à l'invention de la pilule dans les années 1960 [car la pilule est de l'oestrogène donnée à dose régulière tout au long du cycle, ce qui empêche les grandes pulsations oestrogéniques une fois à chaque mois. C'est comme si je me piquais à chaque jour à la testostérone; un jour je finirais par ne plus bander et les femmes s'en plaidraient - voir mon blog pour davantage d'informations].

3. Le sexe [génital à génital]

Ici, nous retrouvons un siège de plaisir qui, soyons franc, est relativement étranger à l'amour si nous faisons le focus juste sur ça. Il y a quelque chose d'obscur dans le sexe vécu juste pour le sexe. C'est le siège des fantasmes fous, qui surgissent complètement débridées lorsque l'amour de coeur ne siège plus en grand dominateur de nos plaisirs. Il est rare de voir un coeur passionné (en amour) qui pratique le sexe pour le sexe, à moins que ce soit un boulot, et même là... Pourquoi les meilleurs dans cette catégorie du sexe pour le sexe sont souvent les plus grands désillusionnés en amour, les plus balafrés au niveau émotifs? C'est parce qu'il y a eu déplacement des énergies du coeur vers les énergies du sexe. Personnellement, je n'aime pas vivre trop longtemps dans cet enfer du sexe pour le sexe sans amour (même si on retrouve ici les plaisirs les plus intenses, frappants et violents), et j'aime mieux une femme stable avec laquelle je me fusionne totalement et dans tous les sens du terme.

4. La communication [esprit à esprit]

Ici, nous retrouvons le plaisir de la discussion avec l'autre, vous savez quand on se sent bien avec une autre personne, juste à parler. On pourrait quelques fois passer des heures dans cet état. En couple, c'est la portion la plus platonique, mais celle qui peut durer le plus longtemps dans la vie du couple, de sorte que souvent, même lorsque deux personnes ne sont plus en amour, ils se sentent bien l'un avec l'autre dans la discussion. Nous parlons ici d'affinités électives, souvent asexuées (car l'esprit n'a pas de sexe), et une variante est l'amitié. C'est le plaisir le plus moins intense mais le plus spirituel et le plus éparpillé en durée qu'on puisse retrouver dans un couple. C'est un plaisir multiple, car nous avons le potentiel d'être ami avec ces centaines de personnes, alors que nous n'avons pas assez de coeur pour aimer plusieurs personnes. Si le coeur ne le peut, eh bien l'esprit le peut.

Pour toute question, contactez-moi.

Become a member to create a blog