I had a dream  

Dounounours007 51M
112 posts
3/6/2006 9:53 am

Last Read:
11/13/2007 7:51 am

I had a dream

Et dire que nos mains s'étaient à peine frôlé. Un frisson qui vous traverse le corps comme une onde. Dejà, le temps était suspendu. Déjà dans une autre dimension. Un monde parallèle. Rien de surnaturel, non. Le même monde, mais autrement, ailleurs. Comme si nos vies avaient simplement décidé de nous accorder une pause, sans pour autant les abandonner, le temps d'une escapade. Sans autre préoccupation que celle de se laisser vivre, que celle de voir comment savourer au mieux ce moment à deux, cette fenêtre inattendue, cette occasion improbable, ce voyage improvisé. Je ne sais pas où l'on a été. Juste que c'était beau. Terriblement beau. Juste qu'on s'y sentait tellement parfaitement bien. Dans la plus grande insouciance. Un endroit que l'un de nous connaissait bien et avait envie de faire découvrir à l'autre. Devant nous, un instant d'éternité. Un jour, une semaine, un mois, une seconde, peu importe. Tout le temps. Calmement, sans rien forcer, s'apprivoiser. On se parlait des heures, sans se soucier nullement de l'heure, sans même la voir. Il est de ces complicités si spontanées que, dès la première rencontre,on semble se retrouver. Tantôt au soleil, tantôt à l'ombre, tantôt dans le noir jamais noir, nos visages éclairés aux lumières fugitives d'une bougie, juste ce qu'il faut pour sublimer encore la magie de l'instant. Juste là, à rebondir d'un propos à l'autre, sérieux, rigolo, intelligent, malicieux, amoureux. Avec plein de sourires, d'éclats de rire, de regards ardents. Juste là, à se régaler de se sentir aussi bien ensemble. Petit à petit, on avait senti le désir monter. D'abord, chacun de son côté. Sans chercher à se l'avouer. Surtout ne rien précipiter. Tout le temps de laisser encore le désir grandir. Trop heureux de savourer ces instants délicieux. Intuitivement, on ressentait que l'un et l'autre vivait ce moment de la même façon. D'un regard. Comme une évidence. Je ne sais pas combien de temps ça a duré. Le temps qu'on a voulu. Le temps qu'on a senti. Un moment, les mots se sont effacés. Laissant toute la place, toute la force d'expression aux regards. Le temps n'était plus aux mots, ce n'était plus la voix, mais les mains qui se sont mises à parler, à se tutoyer d'envie. Avec la même douceur, la même bienveillance, la même savante lenteur. Des mains pas du tout empressées. Surtout ne rien gâcher. Surtout ne rien bâcler. Surtout ne pas se refuser le plaisir d'allumer chaque centimètre carré exploré. Le langage délicieux et magique de la peau. De frôlements électriques en caresses langoureuses, on s'est lentement abandonnés, offerts l'un à l'autre. Spontanément, nos bouches se sont retrouvées, gourmandes, savantes, généreuses, là aussi comme si elles s'étaient connues dans une autre vie. Petit à petit, on s'est lentement laissé glisser. Ivresse des sens, fusion des corps, guidés intuitivement, naturellement, patiemment, par la pulsion ardente de donner pour donner, tout donner, dans une exploration mutuelle de tout ce qui donnerait à l'autre le plus de plaisir, le plus d'intensité, le plus de volupté. Jusqu'au point de non-retour où l'esprit perd tout contrôle, accueillant nos abandons mutuels comme le plus magnifique des dons. Petit à petit, recouvrer ses esprits. Atterrissage tout en douceur baigné d'une profonde, puissante et débordante tendresse. Une infinie reconnaissance. Et s'endormir tendrement enlacés. Envahis d'amour et de plénitude. On a dormi. On a accueilli nos réveils d'un sourire comme une caresse. Des petits yeux se réveillant lentement, remplis d'étoiles. Plus lentement encore, avec langueur, sortir de la douce torpeur de la nuit. Peut-être a-t-on eu envie d'en profiter pour s'abandonner une fois encore. Ou peut-être s'est-on tout simplement levés pour se préparer un magnifique petit déjeuner. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Tout ce dont je me souviens dans mon rêve, c'est que ce n'était qu'un début.


mia513 58F

3/7/2006 4:15 pm

L'Amour c'est une image
Avec des couleurs et des ombres.
tres beau ce que tu as écrit. tendres baisées
la Louve


Dounounours007 51M

3/8/2006 5:00 am

Ce n'était qu'un rêve.
Mais sait-on jamais.

Merci Mia pour le compliment
et pour avoir mis un petit mot.
Les commentaires sont rares.
Même s'ils n'en sont pas moins précieux.

Bisounours.


rm_sediria2 58F
37 posts
3/19/2006 10:47 am

Très émue, très touchée par ce que tu écris...
Je te souhaite que ça ne soit pas qu'un rêve, mais une intuition, une prémonition...

Doubisous


Become a member to create a blog